La proposition de loi présentée à l’Assemblée par la députée (LREM) Laetitia Avia visant à lutter contre la « cyberhaine » sur Internet sera débattue à compter du 3 juillet, à l’Assemblée nationale.

A la suite de la loi Pleven, de la loi Gayssot, de la loi Taubira sur l’esclavage, cette nouvelle loi liberticide, loi bâillon, vise surtout, au prétexte de la « cyberhaine », notion fourre-tout et subjectiviste, à instaurer un échelon de plus au sein de la censure régentée par la pensée unique.

Définition de la « cyberhaine » dans le Dictionnaire de novlangue de Michel Geoffroy et Polémia paru en 2015 mais qui reprenait déjà des définitions antérieures :

« Expression sidérante destinée à déconsidérer ceux qui diffusent sur Internet et les réseaux sociaux des informations ou des idées contraires à l’idéologie dominante. Cette expression sert surtout à préparer l’opinion à l’idée qu’il faut toujours plus contrôler internet. »

Nous y sommes ! Pour imposer cette super-censure de tous propos ou discours qui déplaisent au politiquement correct, cette loi compte faire pression sur les plate-formes, réseaux sociaux et moteurs de recherche. Dès que des propos jugés haineux par un internaute leur seront signalés grâce à un « bouton unique », ils disposeront d’un délai de 24 heures pour les retirer. Sous le contrôle du CSA, ces opérateurs seront soumis à une obligation de transparence sur leur politique de modération des contenus, et de très, mais très fortes amendes pourront leur être infligées.De quoi les inciter à obtempérer prestement aux injonctions du gendarme du net.

Cette proposition de loi est un élément supplémentaire de la mise en place « la dictature Macron » !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 commentaires

  1. nous sommes en plein dans la planete des singes ,,les eveilles =charlton heston ,,,un cauchemar eveillé ,,,le bal du satan avec ses agents enfants de cham ,,deviants et autres degeneres ,,je suis deja dans l impossibilte de commenter ,mettre des liens sur VK ,,c est dur la resistance ,,,

  2. Cadoudal says:

    la République maçonnique organise l ‘Inquisition pour l’ Amour ; pour les Lumières ;

    étant entendu que l’ Amour , c’est la Licra, c’est le Crif.

    ceux qui n’ aiment pas la Licra , le Crif , le Grand Orient sont des démons haineux à exterminer sous les exorcismes révolutionnaires.

    bientôt des Goulags pour les ennemis de l’ Amour, des colonnes infernales républicaines.

    mythologie moderne laïque et absolument obligatoire.

  3. C’est quoi ce cirque chez vous mes amis les Français. N’êtes vous plus capables de vous gouvernez vous mêmes pour confier la responsabilité aux Africains. Des africains arrivistes téléguidés par des enchanteurs invisibles.

    • MA Guillermont says:

      Le(s) dirigeant(s) de france a obtenu le pouvoir public via le pouvoir occulte …
      L’Afrique est le continent ou la sorcellerie est une réalité …
      Ces gens-là n’aiment pas … vraiment pas du tout et ils sont prêts à tout pour rester au pouvoir

  4. le club ultramarin se déchaine autour de juju ! Il auront réussi avec Hollande à nous faire passer de la dictature molle à la vraie. en 7 ans. Qui l’eût cru ?

  5. Aliénor says:

    donc, le chauffeur de taxi pourra la faire enlever du paysage …………

  6. Charles Martel says:

    Et ça , c’est députée …………..Idiocracy

  7. Louis says:

    La roue tourne, elle fini toujours par tourner. Les noirs font leur propre malheur depuis toujours. Au lieu d’être fiers de leur race, ils préfèrent croire que le monde entier leur en veut.

  8. Louis says:

    J’y pense, Avia, c’est pas elle qui mord les gens quand on ne lui obéit pas au doigt et à l’œil ? Un comportement de sauvage.

    • Geneviève says:

      Oui, il s’agit bien de la même !

      Comment se fait-il qu’elle n’ait pas été exclue du parlement pour indignité avec son comportement de sauvage ‘

  9. daflon says:

    C’est ça un dépité LREM? Je l’ai déjà vue mais je n’arrive pas à me rappeler où.
    Ah! ça y est, je l’ai vue au zoo de Vincennes.