La droite qui veut allier un libéralisme-soft avec la défense de l’identité se cherche et recherche une stratégie politique pour battre Macron.

« La Convention de la Droite » est bientôt là : sur le site web officiel de l’initiative, les jours d’ici le 28 septembre sont comptés. Marion Maréchal-Le Pen et Eric Zemmour en sont les maîtres à penser.

« Ce grand rendez-vous, introduit par Éric Zemmour, a vocation à devenir l’un des temps forts de la vie politique française. Cette convention est la déclaration d’indépendance de la droite à l’égard du progressisme, du multiculturalisme et du libre-échangisme auxquels elle a bien trop souvent été soumise » lit-on sur la présentation de cette première édition.

Marion Maréchal a pris position à plusieurs reprises en faveur d’une « union des droites » depuis la débâcle des Républicains aux élections européennes, au point de provoquer quelques remous au sein du Rassemblement national de sa tante Marine Le Pen.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :