Mgr_Fellay_0810

C’est en date du 15 septembre 2015, en la fête de Notre-Dame des Sept Douleurs, que Mgr Bernard Fellay, Supérieur Général de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X fondée par Mgr Lefebvre, a adressé une supplique au pape François à l’occasion de l’ouverture du Synode sur la famille le 4 octobre 2015. 

Supplique qui est un véritable rappel de la doctrine de l’Eglise en matière de mariage et qui vient après un texte sans ambigüité publié il y a une semaine sous la signature du Secrétaire Général de la FSSPX, M. l’abbé Christian Thouvenot, et dont le titre a frappé les esprits : « Le Synode et les « passions d’ignominie »

Supplique qui constate l’apathie des autorités religieuses alors que les fidèles sont entrés dans le combat au risque d’être insultés et moqués par la bienpensance majoritaire : « De nos jours, partout dans le monde, de nombreuses familles se sont mobilisées courageusement contre les lois civiles qui sapent la famille naturelle et chrétienne, et encouragent publiquement des comportements infâmes, contraires à la morale la plus élémentaire. L’Église peut-elle abandonner ceux qui, parfois à leur propre détriment, et toujours sous les moqueries et les quolibets, mènent ce combat nécessaire mais difficile ? Cela constituerait un contre-témoignage désastreux, et serait source pour ces personnes de dégoût et de découragement. Les hommes d’Église, au contraire, de par leur mission même, doivent leur apporter un soutien clair et motivé. » 

Et en effet, on ne peut que penser aux actions en défense du mariage qui ont été à l’initiative des fidèles :

« Très Saint Père », écrit à plusieurs reprises Mgr Fellay, « Très Saint Père, Pour l’honneur de Notre Seigneur Jésus-Christ, pour la consolation de l’Église et de tous les fidèles catholiques, pour le bien de la société et de l’humanité tout entière, en cette heure cruciale, nous vous supplions donc de faire retentir dans le monde une parole de vérité, de clarté et de fermeté, en défense du mariage chrétien et même simplement humain, en soutien de son fondement, à savoir la différence et la complémentarité des sexes, en appui de son unicité et de son indissolubilité. Nous vous supplions filialement de faire retentir une parole accompagnée de mesures efficaces, montrant votre soutien en acte à la famille catholique. » 

Cette supplique, datée du 15 septembre, vient appuyer la demande de M. l’abbé Christian Bouchacourt, Supérieur du District de France, dans laquelle il invitait les fidèles et les membres de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X du district de France : 

  • à réciter le chapelet en famille ou dans nos églises et chapelles afin de supplier la Vierge Marie de protéger l’Eglise d’un tel désastre.
  • de plus, que dans chaque lieu où cela sera possible, un jour de cette semaine, soit organisée une Heure sainte ou une veillée de prière devant le Très Saint- Sacrement exposé.
  • que durant cette semaine (1), soient ajoutées aux oraisons de la messe du jour celles « pro quacumque tribulatione».
  • à ces prières, joignons la pénitence afin que Notre-Seigneur veille sur son Vicaire pour qu’il ne tombe pas au pouvoir des ennemis de l’Eglise.

Joignons-nous à ces demandes, à cette supplication et n’oublions jamais, croyants ou non, que la destruction de la famille est un acte révolutionnaire destiné à supprimer 2000 ans d’histoire et à les remplacer par ce que Jean Raspail prophétisait en 1973 dans « le Camp des Saints »… 

Christian LASSALE

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :