Reductio ad Mussolinium : Pierre Moscovici, le commissaire européen des Affaires économiques, se lance dans une chasse aux sorcières pour contrer les gouvernements européens qui ne sont pas dans la ligne bruxelloise.

Dans une sortie digne de la plus pure conscience morale universelle, jeudi 13 septembre à Paris, lors d’une conférence de presse, il a comparé le climat des futures élections européennes à celui des années 30 en instillant un sentiment de peur :

« J’ai peur. » « Aujourd’hui, il existe un climat qui ressemble beaucoup aux années 1930. »

Et de continuer :

« Bien sûr, il ne faut pas exagérer, il n’y a heureusement pas de bruits de bottes, il n’y a pas d’Hitler, [mais] des petits Mussolini, ça reste à vérifier. » 

Et de s ‘en prendre particulièrement au ministre de l’intérieur italien :

« [L’Italie est] le pays qui a le ministre le plus nationaliste alors que son pays a plus que tout autre besoin de la solidarité européenne. »

Matteo Salvini n’a pas tardé à lui répliqué :

« Le commissaire européen Moscovici, au lieu de censurer sa France qui rejette les immigrés à Vintimille, qui a bombardé la Libye et qui enfreint les critères européens, attaque l’Italie et parle sans réfléchir de nombreux petits Mussolini en Europe. Qu’il se lave la bouche avant d’insulter l’Italie, les Italiens et leur gouvernement légitime. » 

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue 82 de Civitas

Vous l’attendiez avec impatience la voici maintenant en prévente !

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :