“Je retiens qu’il puisse y avoir un réseau complexe. Je pense que les personnes importantes qui organisent le flux migratoire vers l’Italie sont directement ou indirectement liées au terrorisme”

explique un magistrat italien, Cataldo Motta, un des premier à enquêter et à prouver les connexions entre le trafic de migrants et le terrorisme.

no-borders-no-nationsA ces constations se rajoute l’hypothèse qu’il y ait une stratégie de déstabilisation derrière le flux continuel d’arrivées de migrants, surtout en provenance du Soudan, de Sicile à Vintimille, à deux pas de la frontière française. Des patrouilles mixtes italo-françaises surveillent activement cette zone frontalière territoriale en pleine ébullition.

Le risque est que la situation puisse dégénérer, surtout depuis que la Suisse a décidé d’appliquer les normes sur les renvois, ce qui place l’Italie dans un étau, puisque l’Autriche a depuis longtemps pris la décision de suspendre le traité de Schengen.

Certains migrants ont admis avoir été conseillés de se diriger directement à la frontière, avec l’assurance qu’il n’y aurait aucun problème pour la traverser.

Les enquêtes en cours se penchent tant sur les organisations criminelles qui gèrent les déplacements de ces miséreux en quête d’une Europe mythique, eldorado chimérique, que sur les No Borders qui auraient décidé d’exploiter ces mouvements pour leur propre revendication, la suppression de toutes les frontières, la fin des nations, la mort des peuples européens.

Alors, les charmants gauchistes No Borders, petits chouchous des médias et des bien-pensants ? Objectivement soutien, conscient ou inconscient, de Daesh !

Francesca de Villasmundo

http://www.secoloditalia.it/2016/08/ventimiglia/

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER “Les vaccins en question”, ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :