"Nuit debout" : incidents à Paris, un véhicule de police incendié

Dans la nuit du 22 au 23 avril, des participants au mouvement Nuit Debout ont véritablement affronté la police sur la place de la République à Paris. Un véhicule des forces de l’ordre a été incendié.

Avec les agressions sexuelles, et les affrontements violents avec la police, cela fait un beau tableau! Les chouchous des médias montrent leurs vraie nature!  Et nous sommes en “état d’urgence”! L’état d’urgence ce serait de virer tout ce beau monde!

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. tirebouchon says:

    Connards de flics qui ne bougent pas avec les casseurs et qui violentent les manifestants contre le mariage pour tous…Peut-être que ces cons finiront par ne plus écouter leurs supérieurs quand ils se feront flinguer comme des chiens ! Ils doivent choisir avant qu’il ne soit trop tard…quoi que je pense qu’il est déjà trop tard, la lacheté majoritaire de nos citoyens me laisse sur le cul !

    • Boutté says:

      Les règles sont formelles : ils ne bougent pas d’eux-mêmes mais sur ordre de la Préfecture . Lors des manif pour tous ils ont bougé très précocement sur des gens bien élevés qui huaient judicieusement Taubira . A présent ils ne contrent celle-ci que si elle se dirige vers l’Elysée.

  2. gillic says:

    Et les CRS, que font ils ? Ils dorment ? Ha, c’est vrai la plupart sont syndiqués CGT !!!!