Dans le cadre de manifestations de masse contre la situation économique qui se détériore en France, les agriculteurs ont montré leur mécontentement en déversant des tonnes de déchets dans les rues de Chartres.
Plus de 300 agriculteurs  de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs d’Eure-etLoir ont déversé des tonnes d’engrais, de fumier et de légumes pourris devant la Mutuelle sociale agricole, la préfecture de l’Eure-et-Loir et la direction départementale de l’agriculture
.

Les agriculteurs
sont partis de la Chambre d’agriculture et, accompagnés d’une trentaine de tracteurs, ont versé dans les rues une centaine de tonnes de fumier. Ainsi, ils ont exprimé leur fatigue des « restrictions et des coûts de plus en plus fous » auxquels ils doivent faire face.

Les agriculteurs ont également dénoncé « un effondrement des prix des céréales, du lait et des légumes, liées à l’embargo russe de produits alimentaires, et à l’amplification de la directive sur les nitrates« .

La manifestation avait eu lieu à la veille d’une mobilisation générale dans presque tous les départements. Partout, la colère accompagnait le désarroi de nos paysans.


Depuis août,
selon la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitations agricoles), il y a eu près de 150 manifestations dans différentes régions de France à cause du mécontentement des agriculteurs et la détérioration des perspectives économiques.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :