L’abbé André Wartelle (1930-2001) fut doyen de la Faculté de l’Institut catholique de Paris. Latiniste et helléniste de renom, il a écrit de nombreux ouvrages consacrés aux textes anciens, notamment ceux d’Aristote.

Dans cet ouvrage qu’il a terminé peu avant son rappel à Dieu, il a sélectionné une série de propos exemplaires d’un roi pieux et sage hanté par la passion de servir Dieu et ses sujets.

A beaucoup de petits écoliers de la France d’autrefois, jusqu’à celle pas si lointaine de nos grands-parents, il suffisait d’évoquer le nom de saint Louis pour faire surgir à leurs yeux l’image du bon roi rendant la justice à Vincennes, sous un chêne. Si l’on demandait à des écoliers d’aujourd’hui qui est saint Louis, à quelles surprises ne s’exposerait-on pas ?

Voilà pourquoi ce livre est utile. Les magnifiques pensées de saint Louis mises en exergue par l’abbé André Wartelle sont pour beaucoup issues de la Vie de saint Louis écrite par Jean de Joinville (1225-1317), Sénéchal de Champagne, ami et compagnon d’armes du roi de France Louis IX. D’autres textes cités proviennent d’une autre Vie de saint Louis, rédigée en latin celle-là par le père dominicain Geoffroy de Beaulieu, confesseur de saint Louis pendant les vingt dernières années de sa vie. L’abbé Wartelle a également utilisé la Vie de saint Louis présentée par le frère mineur Guillaume de Saint-Pathus (confesseur de la reine Marguerite, veuve de saint Louis, pendant les dix-huit dernières années de celle-ci), fruit des trente-huit témoignages déposés sur la vie du saint roi lors de la deuxième enquête de canonisation de Louis IX.

En fin d’ouvrage, le lecteur sera également ravi de (re)lire la Lettre de saint Louis à ses sujets sur sa captivité et sa délivrance (1250), les enseignements de saint Louis à son fils aîné Philippe et ceux écrits de sa main à Madame Ysabel, sa fille, qui fut reine de Navarre.

A méditer !

Pensées de saint Louis, présentation par l’abbé André Wartelle, éditions de Paris, 210 pages, 24 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Merci de nous donner les pensées politiques de Saint Louis
    comme cadeau de fin d’année.
    Ca nous changera.

    Car aujourd’hui, l’athéisme des Tas, fait que la politique
    est devenue le moyen … de compliquer au maximum la vie de chacun …

    A quoi servent les politiques ?
    Réponse :
    uniquement à voter des majorations d’impôts et des complications nouvelles,
    qui entrent en vigueur les 1er janvier .. et 1er août de chaque années !

    Manants !
    Les “lumières” et les “philosophes”, ont inventé la république
    afin que vous n’ayez que le droit … de la fermer ;
    et encore, estimez -vous heureux … de ne pas avoir l’obligation de l’ouvrir !