Voici des photos du centre de détention de Uzerche (Corrèze), ravagé dimanche en fin d’après-midi par une mutinerie de près de 200 détenus qui ont réussi à prendre momentanément le contrôle du bâtiment C.

Environ 250 cellules ont été rendues inutilisables.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 commentaires

  1. claude says:

    Je leur ferais nettoyer les cellules à coups de pieds au cul et je les mettrais dans des cellules type Japon pour Carlos Gohn et ainsi ils comprendraient.

  2. Mirage says:

    Ah, M. Propre est passé … ?

    Voilà ce que c’est de les caresser dans le sens du poil. Il faudra renouveler tout ça, avec du beau matériel tout beau, tout neuf et cher, pour qu’ils se sentent à l’aise … .

  3. j’appelle de mes voeux la mise en place d’un véritable état d’urgence

  4. Forceetjustice says:

    Il faut les traiter comme on les traite dans leur démocratie, celle du Congo par exemple ou celle du Burkina Fasso pour les Africains noirs ou les geôles du Roi Hassan II au Maroc ! Ainsi ils retrouverai les plaisirs de leur chère patrie ! Bien entendu s’ils n’étaient pas satisfait on pourrait durcir la situation, rien de plus simple mais il faut en avoir et en Europe on n’en a plus !

  5. Voici entre autre pourquoi nous payons des impôts hors normes, laissons ces racailles croupir dans leurs gravois

  6. Daflon says:

    Mesure n°1: Pas de distribution de nourriture tant que les mutins n’ont pas débarrassé les objets cassés et nettoyé la prison.
    Mesure n°2: Loger les mutins à 20 par cellules tant que les dégats ne sont pas réparés.
    Mesure n°3: En cas de récidive, les sanctions seront durcies
    Il faut être ferme envers ce bétail.

  7. Philos says:

    Visiteur de prison : trois par cellules de 8 m2; même le bétail n’est pas traité ainsi, il n’est pas étonnant que tout soit cassé. ça ne justifie rien certes, mais ça se comprend.

  8. C’est fou comme les catholiques sont bêtes… Evidemment que le collectivisme oligarchique va libérer les prisonniers et provoquer les banlieues pour avoir une guerre civile, engager l’Armée de son côté, et vous montrez tout ça dans leur journaux hollywoodiens, afin que vous, lâches et peu malins, vous vous mettiez de leur côté dans le même pacte de sang. Ensuite, grâce à la loi martiale on vous contrôlera et détruira votre religion sans aucune résistance. Celle dont il faut user dès maintenant…

    Votre haine et votre trouille femelle vous permettront-ils de comprendre cela avant qu’il soit trop tard ?
    Le pauvre Jésus, il a les fidèles qu’il peut…

  9. ” votre trouille femelle” vous voulez parler sans doute de Jeanne d’Arc?
    Ce ne sont pas les catholiques qui sont bêtes, mais leur hiérarchie apostate et trouillarde.
    Je ne compte pas parmi les catholiques ceux qui son plus préoccupés d’une pénurie de PQ que d’être privés de messe et autres sacrements.
    Et vous vous êtres fidèle de qui?

  10. Sancenay says:

    Les prisons du “pays dit des droits de l’homme” sont emblématiques de cet exécrable “humanisme” qui prévaut ,de la part du système aux relents nihilo-mondialistes, à la fermeture des maternités, hôpitaux,dans ce que les Bouzyn, Véran, Salomon et autres bonimenteurs consentent à appeler du haut de leurs leur superbe, “les territoires”, ou, encore par ailleurs, le maintien de l’ouverture des avortoirs proclamé en pleine crise du coronavirus où l’on manque pourtant de personnel médical.
    Qui sème le vent récolte la tempête !

  11. Sancenay says:

    Quand nous serons en taule pour avoir organisé, le cas échéant les funérailles de ceux que nous aimons et même à fortiori de ceux que nous n’aimons pas ,car ils en auront grand besoin, nous n’aurons pas forcément envie de maintenir la taule en parfait état d’étanchéité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.