Jeudi, l’Académie française accueillait l’écrivain d’origine russe Andreï Makine, auteur du “Dictionnaire amoureux de la Russie”, prix Goncourt en 1982 pour “Dans la main de l’ange”.

C’est l’académicien Dominique Fernandez qui a pris la parole pour accueillir parmi les “immortels” le plus russe des écrivains français.

“Quiconque connaît un peu la Russie sait à quel point ce pays est calomnié dans nos médias.”

“La désinformation est systématique. On ne parle que mafia, corruption, nouveaux riches.”

“Certes, ces plaies existent, en sommes-nous exempts nous-mêmes?”.

“Et puis, quelle prétention, que de vouloir appliquer le modèle démocratique de notre société à un pays trente et une fois grand comme la France (…) qui a d’autres dimensions, d’autres problèmes, d’autres coutumes que les nôtres”.

Andreï Makine a répondu lors du traditionnel discours de réception, en plaidant en faveur de “l’entente franco-russe”, retraçant les liens historiques, littéraires et spirituels entre les deux pays.

Il a également condamné “la guerre fratricide orchestrée (à Kiev) par les stratèges criminels de l’Otan et leurs inconscients supplétifs européens”. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :