Le 11 novembre 2019, des dizaines de milliers de Polonais arborant le drapeau national rouge et blanc, et des croix, ont défilé pour la Marche de l’indépendance organisée depuis dix ans à Varsovie par les mouvements nationalistes et souverainistes. 

Cette marche commémore l’indépendance du Pays et la renaissance de la nation polonaise, retrouvées avec la fin de la Première Guerre Mondiale, après 123 ans d’occupations par ses différents voisins.

Pour conserver cette indépendance mise à mal par la mondialisation, l’Union européenne et l’immigration-invasion, les organisateurs ont choisi que le défilé de cette année soit avant tout une demande de protection auprès de la Sainte Vierge, Reine et patronne de la nation polonaise. “Prends toute la nation sous ta protection” cette citation tirée d’un chant dédié à la Mère de Dieu en fut ainsi le mot d’ordre.

D’une seule voix, au début du rassemblement, les Polonais, après avoir chanté l’hymne national, ont scandé “Dieu, Honneur et Patrie”.

“C’est la plus grande manifestation patriotique, anti-mondialiste et politiquement incorrecte en Europe”, a commenté ce lundi sur twitter Krzysztof Bosak, député du Mouvement national élu en octobre au nouveau parlement polonais. 

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Vive la Pologne anti mondialiste et anti immigration.
    Je sais que la branche polonaise de ma famille, qui existe depuis Napoléon, a participé au défilé.
    Tous les patriotes européens sont fiers de vous et veulent participer à vos cotés à rejeter les envahisseurs hors des frontières européennes.

  2. la pologne est peut être anti mondialiste mais ils sont bien heureux de toucher les subventions de l’europe
    mais je suis d’accord avec eux, eux savent défiler pour leur patrie et pour leur culture nous Français qui savont regarder chez les hautres ont devraient en prendre de la graine

    • Soupape says:

      Mais les ringards de brucelles … sont trop heureux … de donner de l’argent à la Pologne …
      pour avoir l’air … de la dédommager …

      Car, en 1944-45, personne n’osa défendre la Pologne … pas même les ricains …
      lesquels préférèrent, à Yalta, … donner des gages à staline …

  3. DOBRE POLSKI !

  4. Soupape says:

    Comme le reconnaissaient … les maréchaux Joffre et Foch …
    le pianiste Paderewsky … avec Chopin … avait fait plus pour la Pologne …
    que toutes les armées réunies …

    Seul .°.Clémenceau.°., “anti-clérical” primaire et incurable,
    mais obligé de recevoir Paderewsky, devenu Président de la république polonaise,
    osa lui insinuer :
    “Vous voilà homme politique, … vous êtes tombé bien bas !”
    Et Paderewsky de répondre :
    “Veuillez ne voir en moi que le Président de la république de Pologne”
    une réplique alors inconnue, qui fut ensuite, … reprise par d’autres “éminences” …

  5. sabinaki says:

    Il y a des fois où on a envie d’être polonais…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !