Espagne – Grand soutien populaire à Pampelune pour la manifestation contre l’exposition blasphématoire perpétrée par l’ «artiste» Abel Azcona qui exposent des hosties consacrées volées et profanées gisant au sol en formant le mot « Pédérastie ».

L’organisation « Mas Libres » a réuni un grand nombre de citoyens de la ville de Pampelune pour exiger la fermeture immédiate de cette exposition blasphématoire. La manifestation, qui a duré une trentaine de minutes, accueillaient des familles entières, des gens de tous âges qui ont scandé, entre autres choses, «Maire, démission », puisque cette exposition antichrétienne est organisée avec le soutien de la mairie. 

«Nous exhortons le maire de Pampelune à fermer immédiatement cette exposition qui est une atteinte à nos convictions religieuses », a communiqué MásLibres.org.

Après 30 minutes de rassemblement, les policiers ont forcé à mettre fin à la manifestation qui se déroulait sans incident.

Pour sa part, dans son communiqué adressé à Joseba Asiron, maire de la ville, et au procureur général de l’Etat, Consuelo Madrigal, HazteOir.org a demandé que « les plaintes nécessaires soient déposées pour que le tribunal se saisisse de cette affaire. » Le président d’HazteOir, Ignacio Arsuaga, a annoncé qu’il soutiendrait les trois rassemblements qui se tiendront à Pampelune ces prochains jours. Aujourd’hui, à 18h00, à côté de la salle d’exposition, au Conde de Rodezno Plaza. Mercredi à 19h00, quand l’archevêque Francisco Perez célébrera une messe de réparation à la cathédrale de Pampelune. Et, jeudi 26, pour une autre manifestation qui aura lieu en face de l’Hôtel de Ville à 19h00.

Mgr Francisco Perez a appelé mercredi à deux messes de réparation après le vol d’hosties consacrées , une en la cathédrale de Pampelune qu’il célébrera et l’autre à l’église de Tutela, dite par l’évêque auxiliaire, Mgr Juan Antonio Aznárez Cobo . Dans une interview à Alpha & Oméga, Mgr Perez dit avoir déposé une plainte pénale: « Nous avons le droit d’aller devant les tribunaux civils contre un tel acte sacrilège qui blesse notre foi« . « C’est un sacrilège blasphématoire. Il déprécie, dévalue et ridiculise l’Eucharistie, qui est la présence réelle du Christ dans la forme la plus sacrée pour un catholique « . Mais en plus d’une offense qui «blesse les sentiments les plus profonds des croyants« , l’archevêque de Pampelune le juge comme « un acte criminel« , et a donc présenté à la cour « une plainte pénale« .

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :