Relevé lundi matin dans le bulletin journalier de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé) :

Il s’agit d’une gamme de préservatifs vendus par boite de 144 (excusez du peu) et qui se révèlent percés, donc inefficaces.
Voici la lettre d’accompagnement:

signée de Martine Bitton, qui a fait ses études à Casablanca (voir son profil FB)

Ces gens n’ont pas peur de mentir : ils se prétendent fabricants français, alors qu’ils importent leur marchandise de Singapour.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :