France – Pour la seconde fois, une grande affiche politiquement incorrecte a fait son apparition sur un panneau situé à la sortie de Sanary en direction d’Ollioules, en face d’Intermarché.

Précédemment, l’illustration représentait une poubelle pour les islamistes, fichés S, salafistes et détenus radicalisés… Cette fois, l’affiche montre des mains jointes d’un croyant en prière serrant un chapelet, avec pour slogan : « Soyons rassurés ! Les assassins du prêtre de 84 ans avaient un bracelet électronique ! »

Le patron de l’entreprise locale d’affichage MACI, Michel-Ange Flori, en est à l’origine. « Voilà la suite des événements et on est loin d’arriver à la fin », indique le patron de l’entreprise MACI, qui ajoute : « Si François Hollande gère la baisse du terrorisme comme la baisse du chômage… »

« Je n’ai pas besoin de publicité avec ces images, je fais seulement connaître mon opinion », conclut-il. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :