Dans la série politique-spectacle, je demande l’Assemblée nationale française. Avant hier soir, lors d’un débat parlementaire, un député UMP a imité le bruit de la poule lors d’une intervention d’une députée écolo. On crie haro sur le machiste, demandant des explications. L’affaire prend de l’ampleur.  Mais cela ne s’arrête pas là. Les députées de la majorité ont retardé leur entrée dans l’hémicycle pour bien marquer  la protestation. Du coup les « coqs »  de droite sont sortis pour marquer leur désapprobation de ce qu’on peut appeler déjà l’affaire du « cotcot ». Mise en scène, grands mots, sanction à l’égard du député qui semblait-il était ivre…question : faut-il supprimer la buvette parlementaire ? Proposition d’une députée : la remplacer par une crèche. On aura vraiment tout vu pour un malheureux bruit de poule. L’occasion était trop belle pour que les femmes ne nous ressortent pas leur complexe d’infériorité. L’inverse eût été au pire une blague de mauvais goût mais à mon avis n’aurait pas fait autant de bruit que ces caquètements qu’on entend depuis 24h. En d’autres circonstances, j’aurai dit que le pauvre Philippe Le Ray a tapé dans la fourmilière. Mais les circonstances nous font employer un autre vocabulaire. C’est donc ça ce qu’est devenu le Parlement français ? On peut comprendre pourquoi la France va si mal quand les députés s’écharpent autour d’un bruit de poule ! Ce sont carrément des scènes surréalistes que nous font vivre nos députés. Alors que la classe moyenne est frappée par la crise, on nous parle d’un « caquètement » déplacé. C’est un signe supplémentaire de notre politique actuelle basée essentiellement sur le spectacle, le paraître et les paroles. On ne regarde plus les actes, on écoute en étant à l’affût du moindre dérapage qui pourrait faire la une ou lancer le « scandale ». Il n’y a plus que cela qui compte et les gens le croient. Hollande promet une taxe à 75% ! Personne ne s’est posé la question s’il pouvait oui ou non la mettre en place. Il l’a dit, on le croit. Cela se fera. Un autre a osé faire le bruit de la poule pendant l’intervention d’une femme, c’est un goujat qui mérite d’être sanctionné et exposé médiatiquement pour ça. Il faut surenchérir et c’est celui qui caquètera le plus fort qui aura l’opinion et les médias de son côté ! Je me demande si certains se rendent compte du ridicule de la situation. C’est quoi le prochain scandale qu’on va nous pondre ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :