Québec – Le magazine communautaire LGBT Fugues tente de jouer sur la corde de la victimisation selon une méthode bien rodée utilisée un peu partout à travers le monde par le lobby homosexuel. De quelle discrimination s’agirait-il cette fois ?

Figurez-vous que, jusqu’il y a peu, ce magazine était en vente dans les pharmacies du Groupe Jean Coutu !

Or Patrice Caron, directeur principal des Opérations détail du Groupe Jean Coutu, a décidé d’interdire la vente de cette revue dans les diverses pharmacies de la chaîne. Patrice Caron rappelle que Fugues est un magazine sexuel… voire érotique, qui n’a pas sa place dans une pharmacie.

Aussitôt, le magazine Fugues a-t-il lancé une campagne pour dénoncer le “conservatisme” du Groupe Jean Coutu. Avec pour argument le fait que même lorsqu’il acceptait de vendre la revue LGBT dans ses pharmacies, le Groupe Jean Coutu avait toujours refusé d’acheter des encarts publicitaires dans ce magazine communautaire.

Pour ne pas qu’une entreprise soit suspectée d’ “‘homophobie”, il lui est donc conseillé d’acheter des encarts publicitaires dans les médias LGBT… Simple comme la pression d’un lobby totalitaire recherchant l’inversion des normes.

Et le magazine LGBT Fugues d’énumérer plusieurs entreprises, dont des institutions financières (Desjardins, Groupe TD, Banque Royale et Banque Nationale), des concessionnaires automobiles, des cliniques médicales, des centres d’esthétisme, des promoteurs d’événements et de projets immobiliers, des hébergements, des restos et des bars, qui ont déjà fait le choix de verser leur obole au lobby LGBT par l’intermédiaire d’annonces publicitaires !

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :