Le Journal du Québec nous apprend qu’après avoir adopté le projet de loi sur la neutralité religieuse, les élus de l’Assemblée nationale québécoise se questionnent maintenant sur le retrait du crucifix au Salon bleu.

Québec solidaire, un parti d’ayatollahs laïcistes, a présenté jeudi une motion proposant que «la question du déplacement du crucifix» soit débattue au Bureau de l’Assemblée nationale (BAN), sorte de conseil d’administration du parlement à Québec.

La proposition d’en débattre a reçu l’appui du Parti Québécois, de la Coalition Avenir Québec, ainsi que des députés indépendants Claude Surprenant et Martine Ouellet. Le gouvernement libéral n’a pas indiqué sa position, mais la motion reviendra sur le plancher du Salon bleu mardi prochain.

 

Le sujet embarrasse les élus québécois. Ils savent que la population reste majoritairement attachée à la présence de ce crucifix. Du coup, certains parlent d’un «déplacement» du crucifix, qui serait exposé ailleurs pour son caractère… «patrimonial».

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Mots clefs ,
3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :