Hier soir, Anne Hidalgo tenait son dernier grand meeting avant le 1er tour des municipales. Nombreux ont été les gens qui se sont posés des questions sur certaines phrases qui manquaient de cohérence comme celle-là qui paraît pour le moins bizarre : “Paris sera une ville toujours plus accueillante et toujours plus innovante, toujours plus gay-friendly et toujours plus geek-friendly. D’ailleurs ça va ensemble, cherchez bien, vous verrez, ça va ensemble.” Assurément, c’est à se demander qui écrit les discours d’Anne Hidalgo et mieux encore si elle les relit avant de les prononcer ? Même les journalistes intrigués par cette phrase, sont allés demander des explications à la candidate socialiste dont la réponse est encore plus alambiquée : “Cela ne veut pas dire que les geeks sont tous gays, cela veut dire qu’une ville progressiste attire des femmes et des hommes qui ont envie aussi de s’inscrire dans cette nouvelle économie, cette nouvelle façon de vivre qui tournent le dos à ces préjugés parfois stupides qui empêche cette égalité des droits.” 

On savait qu’Anne Hidalgo ciblait les électeurs de la communauté gay mais la manière paraît pour le moins bizarre. C’est d’autant plus paradoxal que ces derniers mois, les opposants à la loi Taubira ont investi en masse dans les réseaux sociaux, les sites internets, les nouvelles technologies pour donner une toute autre puissance au mouvement. La candidate socialiste doit bien être la seule à comprendre ce lien !

anne hidalgo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER “Les vaccins en question”, ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :