tsar-famille-mpi

RUSSIE – Le gouvernement régional de Sverdlovsk a communiqué cette semaine son intention de faire inscrire le site près d’Iekaterinbourg où ont été retrouvés les restes du tsar Nicolas II et de sa famille sur la liste du patrimoine culturel national de Russie. Le service de presse des autorités de la région a effectivement communiqué que « le lieu où les restes de la famille impériale ont été retrouvés sur la route Starayïa Koptiakovskaïa allait être inscrit dans le registre des sites du patrimoine culturel grâce à quoi il sera sauvegardé pour les générations futures ». Un dossier a été envoyé en ce sens au ministère (fédéral) de la culture.

Le tsar Nicolas II et toute sa famille ont été exécutés par les bolcheviques le 17 juillet 1918 à Iekaterinbourg, dans l’Oural, après 15 mois de captivité. Les dépouilles ont été démembrées et profanées avant d’être enterrées dans la forêt Koptiaki, le long de la route Staraïa Koptiakovskaïa. Ce n’est qu’en 1970 que les restes de l’empereur Nicolas II, de l’impératrice Alexandra Fiodorovna et de leurs filles les grandes-duchesses Tatiana, Olga et Anastasia y ont été retrouvés. Il faudra attendre encore jusqu’en 2007 pour qu’y soient détectés ceux de la grande-duchesse Maria et du tsarévitch (prince héritier) Alexis.

En juillet 1998, quelques années après l’implosion du sanglant régime communiste, les cendres de la famille impériale ont été transférés et inhumés en grande pompe dans la cathédrale Pierre et Paul de Saint-Pétersbourg, en présence du président Boris Eltsine et des descendants de la famille Romanov. En 2000, le patriarcat de Moscou a canonisé Nicolas II, son épouse, ses enfants et leur personnel exécuté en 1918 et les a inscrits au calendrier liturgique comme « saints martyrs impériaux ».

Baudouin Lefranc

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :