Superman, le super-héros des comics américains revient ! En mode immigrophile, politiquement correct oblige !

Dans le dernier numéro de la série Action Comics de la Dc Comics, il défend un groupe d’immigré hispaniques d’un blanc qui veut les tuer, dans une histoire sortie en droite ligne des officines anti-Trump : le méchant homme a tout juste été licencié par son entreprise. C’est un suprématiste qui porte un bandana aux emblèmes du drapeau américain et qui cherche à se venger parce que les clandestins lui ont pris son travail. Superman alors l’empoigne et, avant de la remettre à la police, lui rétorque :

« L’unique personne responsable de l’obscurité qui étouffe ton âme c’est toi. »

Breitbart, le magazine web dirigé par l’ancien conseiller de Trump, Steve Banon, souligne sarcastique :

« Dans le passé le super-héros se battait pour des idéaux de vérité, de justice et une certaine façon de vivre américaine. Maintenant, comme un bon gauchiste, il appartient au monde ».

D’ailleurs la DC Comics a déclaré depuis longtemps que Superman n’est plus américain mais « citoyen du monde ».

Todd Starmes, présentateur de Fox News, parle de Superman comme d’« un instrument de propagande pour les partisans de l’immigration clandestine, au lieu de les capturer et de les renvoyer en vol d’où ils sont venus ».

Le journaliste accuse l’éditeur d’endoctriner les enfants pour qu’ils défendent « les envahisseurs étrangers ». Si ça continue comme cela, écrit-il « nous verrons Flash aider les immigrés à passer la frontière du Mexique » !

Francesca de Villasmundo  

http://www.breitbart.com/big-hollywood/2017/09/13/in-new-comic-superman-beats-up-white-people-for-attacking-illegal-aliens/

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :