cath-info

Le site de l’Eglise catholique en Suisse cath.ch a publié le 17 juillet un entretien particulièrement scandaleux qui, au mépris de la doctrine catholique, participe à la banalisation de l’homosexualité.

Une fois de plus, un site dépendant des autorités religieuses propage ainsi un discours subversif dans l’esprit du travail révolutionnaire que préparent certains prélats pour le prochain synode consacré à la Famille.

Voici des extraits de l’entretien en question. La rédaction de MPI a souligné les passages les plus scandaleux.

(cath.ch-apic) La plupart des communautés ecclésiale catholiques de Suisse seraient très ouvertes aux modèles familiaux alternatifs existant dans la société actuelle. C’est ce que pense Christina Caprez, co-auteur du livre “Familienvielfalt in der katolischen Kirche” (La diversité des familles dans l’Eglise catholique), interrogée par le média catholique alémanique kath.ch.

(…)

Christina Caprez: Une administratrice de paroisse nous a raconté comment le conseil avait choisi un couple de lesbiennes pour occuper le presbytère vacant. “Je ne vis définitivement pas selon les recommandations de Rome. Mais qui le fait encore aujourd’hui, excusez-moi?”, s’est-elle justifiée. L’administratrice vit elle-même avec son mari et ses enfants. Elle ressent apparemment néanmoins plus d’affinités avec ce couple de femmes qu’avec la doctrine de l’Eglise.

Quelles relations à l’Eglise ont les personnes interviewées?

CC: Elles se sentent toutes liées à la foi chrétienne. Certaines d’entre elles se sont cependant éloignées de l’Eglise, même si cette distanciation est relative. Plusieurs ont affirmé qu’elles retourneraient vers l’Eglise si les choses changeaient. D’autres envoient leurs enfants aux cours de catéchisme, quand ils trouvent l’enseignante sympathique.

Ces personnes se sentent-elles restreintes au niveau de la morale sexuelle?

CC: J’ai constaté que, dans de nombreuses communautés de fidèles, on pouvait vivre de façon relativement libre. Par exemple, dans de nombreux endroits, les prêtres et les assistants pastoraux donnent la communion aux personnes divorcées ou à des réformés. J’ai trouvé que cette ouverture dans les communautés d’Eglise à l’égard de la diversité des modèles familiaux- qui va à l’encontre de l’enseignement catholique – était l’aspect le plus intéressant de notre travail. Malgré tout, les gens ne se fichent pas de la parole officielle de l’Eglise. Ils veulent juste être reconnus dans la réalité de leur vie. (…)

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

20 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :