sylvie-andrieux

C’est une histoire insensée. Sylvie Andrieux, condamnée en 2014 à de la prison ferme pour détournement de fonds publics – condamnation confirmée en appel – et exclue du PS à la suite de cette condamnation, siège toujours sur les bancs de l’Assemblée nationale malgré sa condamnation. Certes, elle a introduit un pourvoi en cassation qui suspend l’exécution de la peine prononcée par le tribunal. Mais voilà donc une “élue de la Nation” condamnée pour avoir détourné de l’argent du contribuable qui continue à percevoir chaque mois 6.755€ versés par l’Etat.

Pour bien comprendre la situation, il faut surtout savoir que sa démission de l’Assemblée nationale entraînerait une élection législative partielle qui risquerait fort d’envoyer un nouveau député FN au parlement.

Du coup, à l’UMPS on préfère continuer à côtoyer l’élue corrompue qui, d’ailleurs, vote sagement selon les consignes socialistes…

 

 

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :