Ancemont

Jules Novena alias Youl, 25 ans, fait du rap. Avec l’accent lorrain.

Avec Sylvère Kretzchmar, chef monteur chez Arte,  il compte réaliser un clip de rap pour sa chanson intitulée « Et Dieu reconnaîtra les chiens ».

Sylvère Kretzchmar a écrit le scénario du clip sur les paroles de Youl.

Pour le tournage, « nous sommes aussi conseillés par Kamel Maad qui nous accompagne », explique-t-il à L’Est Républicain. Le tournage du clip devrait coûter entre 2 et 3.000 €. « Nous avons aussi fait appel à la ville pour financer et nous allons monter une association ». C’est toujours plus simple quand l’argent vient de la poche du contribuable…

Et l’Est Républicain de nous faire savoir que l’église d’Ancemont a été mise à disposition du rappeur et de ses amis pour la promotion de cette chanson « Et Dieu reconnaîtra les chiens » :

« Pour promouvoir le clip et donner un avant-goût du résultat final, l’équipe est allée réaliser un « shooting » photos à l’église d’Ancemont ainsi qu’un petit film de promotion. C’est ainsi que l’éclairage a été monté dans le chœur et que des figurants ont enfilé des masques de chiens très réalistes. Ils se sont assis dans les bancs. L’aventure a pu commencer… »

Question toute simple : est-il normal que le curé local permette un tel tournage ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :