Il y avait déjà eu le cas de Rachel Dolezal, une femme blanche qui se prétendait afro-américaine, avait transformé sa chevelure blonde en chevelure crépue brunâtre et se colorait la peau pour paraître métissée.

Lorsque l’imposture avait été dévoilée, Rachel Dolezal avait persisté et était devenue le premier cas connu de transracialisme.

C’est l’une des suites logiques de la théorie du genre. Si vous avez le droit de nier le réel biologique et anatomique en vous prétendant homme si vous êtes une femme ou l’inverse si vous êtes un homme, et de vous déclarer transgenre, voire intersexe si vous voulez alterner selon les jours, pourquoi ne pourriez-vous pas nier le réel racial et vous prétendre noir malgré que vous êtes de toute évidence blanc, ou vous prétendre asiatique malgré votre peau ébène.

Le cas d’Adam, un habitant de Floride, est plus original encore. Cet individu est à la fois transgenre et transracial. Il se prend tout simplement pour une femme philippine et se fait désormais appeler Ja Du. Inutile de lui dire qu’il n’a vraiment pas la tête d’une femme philippine. Lui l’a décidé ainsi et la société occidentale moderne complètement décadente et folle le lui permet. C’est son choix, point à la ligne. On attend avec intérêt le jour où, étape suivante inévitable, un homme blanc barbu demandera d’être reconnu comme un poisson rouge femelle. Quel progrès ce sera !

En attendant, Adam, pardon, Ja Du, conduit même un tuk-tuk rose, ces tricycles motorisés communs dans plusieurs pays d’Asie du Sud-Est.

 

Il a créé un groupe de soutien pour les personnes transraciales sur Facebook.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :