Le sommet mondial organisé au Vatican ayant pour thème La protection des mineurs dans l’Église risque d’accoucher d’une souris ! Parce que la véritable cause de ces violences sexuelles sur mineurs, et de cette crise de mœurs sans précédent, est manifestement occultée par le pape François lui-même et la majeur partie des intervenants qui préfèrent parler de « pédophilie » de « cléricalisme » « d’abus de pouvoir » au lieu et place « d’actes homosexuels ».

L’autopsie de ces ces violences indignes, qu’ils relient aux mœurs inverties des clercs coupables, réalisée par les cardinaux Brandmüller et Burke dans une lettre ouverte envoyée aux évêques réunis au Vatican depuis hier 21 février jusqu’à dimanche, est consolidée par les déclarations d’un évêque espagnol, missionnaire en Afrique, Mgr Aguirre, publiées par le site américain LifeSiteNews :

« Un évêque espagnol, écrit Life Site News, qui est missionnaire en Afrique a déclaré que la principale raison de la crise des abus sexuels commis par des religieux est liée à l’entrée des homosexuels dans la prêtrise catholique dans les années 1970.

Mgr Juan Jose Aguirre, missionnaire en République centrafricaine (RCA), a commenté cette affirmation dans une interview accordée à Crux le 19 février, alors qu’il parlait du sommet sur les abus qui se déroule à Rome cette semaine, où se réuniront les présidents des conférences épiscopales du monde entier. discuter de la manière de gérer la crise.

Après avoir déclaré que la crise ”touchait toute l’Église”, Mgr Aguirre en a cité trois raisons.

‘La première est l’entrée au séminaire des prêtres homosexuels qui ont vécu leur homosexualité au sein de l’Église de 1970 à 1990. Deuxièmement, l’arrivée d’Internet, grâce à laquelle les pulsions négatives de nombreux prêtres ont été éveillées. Troisièmement, il y a des prêtres qui n’occupent pas bien leur temps, qui ont trop de temps libre et se laissent tenter par le diable’‘, a-t-il déclaré. ”C’est une situation terrible, horrible, qui touche tous les continents”, a-t-il déclaré.

Reconnu en Espagne pour son témoignage héroïque en RCA, qui aurait été affligé par le terrorisme islamique et la cupidité de ceux qui exploitent les ressources naturelles, Mgr Aguirre a souligné que les raisons qu’il avait avancées pour expliquer la crise des abus sexuels cléricaux valaient aussi pour les enseignants. Cependant, il a déclaré que ce dernier phénomène “n’est pas rapporté dans les nouvelles, comme lorsqu’un prêtre ou un évêque est accusé”.

Né à Cordoue, dans le sud de l’Espagne, Mgr Aguirre fait partie de la congrégation combonienne des missionnaires. Réfléchissant sur les 38 années où il a été affecté à la RCA en conflit, l’évêque a déclaré: ”Je suis arrivé en RCA il y a 38 ans et au cours de ces 38 années, j’ai été ému par l’amour, l’affection, par le fait de ne pas vouloir regarder mon propre nombril mais regarde mon frère en face.”

Connu affectueusement par son surnom, Mgr «Juanjo», le missionnaire a ajouté: ”la parabole du Bon Samaritain m’a ému, sans lui demander s’il est un homme ou une femme, blanc ou noir. avec un passeport de l’Inde ou du Nigeria. Nous, les missionnaires, sommes présents dans des situations à risque. Lorsque des ONG ou des gouvernements sont partis pour des raisons de sécurité ou de prudence, l’Église est la dernière à éteindre la lumière. Nous sommes là. […] Sans sa grâce, nous ne serions rien.”

”Nous sommes une église persécutée depuis des années”, a-t-il déclaré à Crux. ”L’année dernière, cinq prêtres ont été tués.” Les religieuses qui travaillaient dans son diocèse ont dû fuir parce que des mercenaires du groupe Séléka ont tenté de les violer. ”Les séminaristes sont à Bangui [la capitale]. Ils sont protégés, mais mes prêtres se trouvent dans une zone à haut risque, tout comme moi. Nous sommes en première ligne de combat face à un groupe mercenaire djihadiste appelé Séléka, financé par l’Arabie saoudite et les pays du Golfe. Ils sont venus en Afrique centrale pour la conquérir, pour mettre leurs griffes dans l’or du pays, le mercure, le cobalt et le coltan.”

La Fondation Bangassou a été créée en 2003 pour aider le travail missionnaire de Mgr Aguirre. »

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

16 commentaires

  1. Même un évêque missionnaire peut être con.

    • MA Guillermont says:

      C’est un saint , et oui !

      • DUFIT THIERRY says:

        Le mot “saint” a un sens très précis.
        Il ne faut pas canoniser n’importe qui, n’importe comment comme les canonisations des papes conciliaires bâclées, sans respecter la procédure, à la chaine, faites à la va-vite.

        • MA Guillermont says:

          Ma réponse a la marge , me tenant très , très loin de votre suffisance ……………..

      • Ce n’est pas incompatible

    • Je ne suis pas opposé à une petite dose de critique mais les insultes gratuites sont inutiles et vous semblez manquer singulièrement de charité.
      Peut-être que cet évêque n’est pas en soutane mais l’habit ne fait pas le moine. McCarrick est d’ailleurs toujours en soutane soutachée de pourpre sur les photos.
      Mgr Aguirre semble avoir mieux renoncé au monde que nombre de ses confrères portant la soutane !

    • Etienne says:

      Pas plus qu’un commentateur ; ça c’est sûr.

  2. DUFIT THIERRY says:

    Certes cet évêque dit des choses vraies ce qui n’est pas si fréquent de nos jours mais quel dommage de le voir sur sa photo en chemise débraillée avec une petite croix de bois, tenue si peu digne pour un évêque.
    Mgr Lefebvre qui fut missionnaire en Afrique durant 30 ans portait toujours une soutane blanche comme tous les missionnaires.
    On reconnaissait les missionnaires à leur soutane blanche.
    Le port de la soutane est très important.
    Je regrette de voir ce respectable évêque dans cette tenue qui n’a rien d’ecclésiastique.

    • Soupape says:

      Il se pourrait que la photo ait été prise en RCA, car on y voit des palmiers.

      Or je crois savoir que, dans ces pays là (au centre de l’Afrique),
      on ne peut pas sortir … sans tremper sa chemise, …
      ce qui semble être le cas … de la chemise de l’évêque !

      Dans ces conditions, porter une soutane … pourrait être impossible.

      Les missionnaires portaient-ils une soutane blanche … ou une tunique blanche ?
      ou du moins un vêtement suffisamment ample … pour évaporer la sueur ?
      Mgr Lefebvre était à Dakar … donc avec un climat … relativement océanique !

      Quant à porter un casque colonial … ce serait mal compris …

      Sur le fond, je suis d’accord avec vous … pour la tenue du clergé … et celle des lieux de culte !.

      • Etienne says:

        Dans mon jeune âge, en Afrique centrale, j’ai connu beaucoup de pères missionnaires. Ils portaient la soutane blanche.
        (C’était bien avant le concile, seulement pastoral, néanmoins nouvelle Pentecôte… Printemps de l’Eglise. Ajoutez ici ad libitum toutes les hyperboles de la rhétorique d’église.)

        Cependant, les tenues sont normalement en rapport avec l’activité en cours.

        En RCA, ils vivent en situation de guerre civile. Ils n’ont peut-être pas le temps de laver et repasser les soutanes.
        Arrêtez donc, s’il vous plaît, de pinailler sur des queues de poire.

  3. mémé tartine says:

    Ce que beaucoup ne veulent pas comprendre ( parce que la mort fait peur!) C’ est que TOUT A UNE FIN ! Ces ordures sont des vieux oligarques qui vont bientôt mourir les générations suivantes sont sur le plan démographique moins nombreuses que les baby boomers gauchos
    Et les jeunes en recherche de repères sont dextrogyres et se tournent vers la Tradition

  4. MA Guillermont says:

    Savez – vous que nombre d’anonymes sont saints ?
    Et que vous répondrez de vos propos immondes sur les PAPES SAINT JEAN-PAUL II ET BENOIT XVI ?

    • DUFIT THIERRY says:

      Jean-Paul II de satanique mémoire fut le grand destructeur de l’Eglise avec la louange permanente de Vatican II, ses repentances, Assise, la liberté religieuse pour les fausses religions, son oecuménisme fou menant à l’apostasie. Ce fut le champion des droits de l’homme (condamnés par Pie VI) et de Vatican II.
      C’est le reniement du Christ Roi qui doit régner sur les nations et sociétés (QUAS PRIMAS PIE XI).
      On a voulu canoniser la révolution de Vatican II.
      Il a osé fait repentance sur le passé de l’Eglise.
      S’est-il repenti lui-même avant sa mort sur son pontificat qui a mené à l’hérésie, l’apostasie et la perte des âmes ?

  5. Tinatine says:

    On peut âtre un saint homme sans être un saint sur le plan canonique . Monsieur Olier n’ a pas été canonisé alors qu’il a fait beaucoup de bien : il a été refusé à l’ écrit en un temps révolu où l’ on examinait attentivement la vie et les écrits des personnes que l’ on voulait canoniser .
    L ‘introduction d ‘homosexuels dans les séminaires est bien antérieure aux années 70 en France ; je me rappelle ce prêtre savoyard qui doit toujours être en prison malgré ses 80 ans passés ; il avait déjà choqué et traumatisé ses condisciples lorsqu’il était séminariste dans les années 60 .
    Pour les années 80 , j’ ai connu quelques jeunes gens qui se destinaient au séminaire :ils sont partis à l’ étranger Econe , Gênes : on ne voulait pas d’ eux dans l’ église qui est en France : trop conservateurs , trop à droite…. Je me demande sur quels critères ont été recrutés ceux qui ont été admis (je parle du diocèse de Paris où sévissait Monseigneur Marty .)

  6. MA Guillermont says:

    Je vous ai déjà répondu … plusieurs fois !
    Gardez votre prétention religieuse de la plus implacable des manières .

    Nous sommes dans le dernier Combat , le combat des armes , le combat des corps , le combat de l’Esprit pour SAUVER LES ÂMES que Jésus AIME À L’INFINI et vous n’avez de cesse que de COMBATTRE ST JEAN-PAUL II et BENOIT XVI , enfermé … mis au secret !

    Vous en répondrez .