police-nigeria

L’attaque a eu lieu vendredi dans la ville de Potiskum  devant un lycée au nord est du Nigeria blessant grièvement douze étudiants. En fait, le kamikaze a ouvert le feu devant les lycéens du « College of Administrative and Business Studies » (CABS).  L’AFP cite le témoignage d’un anonyme en ces termes : « Nous avons évacué 12 personnes avec de graves blessures par balle vers un hôpital ». L’assaillant a ouvert le feu sur des élèves qui attendaient à la porte avant de passer le contrôle, selon les témoins. Tiijani Musa un jeune lycéen a précisé à l’AFP : « Le cours venait de commencer quand nous avons entendu des tirs venant de la porte. Nous avons tout de suite compris qu’il s’agissait d’une attaque et nous nous sommes précipités en dehors de la salle »

Selon un autre élève, Mustapha Umar, le tireur a réussi à franchir l’entrée dans la panique qui a suivi les premiers coups de feu.

« Il a continué à tirer sporadiquement », mais a été poursuivi par un groupe d’étudiants qui voulaient le maîtriser, a-t-il dit à l’AFP.

Notons qu’après avoir ouvert le feu, l’assaillant s’était suicidé après avoir épuisé ses munitions. La ville de Potiskum fait souvent l’objet de plusieurs attaques  attribuées à la secte terroriste de Boko Haram. Avec cette dernière attaque, les étudiants doivent subir un contrôle de sécurité avant d’accès au le campus,  a suggéré un lycéen.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :