Le cas des clandestins embarqués sur le bateau des gardes-côtes italiens, le Diciotti, continue à susciter des réactions hostiles à la politique anti-immigration du gouvernement italien.

C’est au tour d’une association financée par l’Open Society Foundation du milliardaire cosmopolite Georges Soros, l’Asgi (l’association des études juridiques sur l’immigration), de partir en guerre contre les dispositions prises par le ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini concernant les clandestins débarqués à Catane.

L’Asgi essaye d’arrêter le transfert, de l’Italie à l’Albanie, d’une partie des « migrants » du navire DiciottiLe président de l’Association prétend que cela serait un « éloignement forcé ».  Il soutient que ce transfert ne peut être possible que si les clandestins choisissent volontairement d’aller en Albanie et objecte également que ce pays n’étant pas membre de l’Union Européenne son système de protection internationale n’est pas conforme à celui de l’Europe bruxelloise. C’est pourquoi l’Asgi conteste le transfert en le décrivant comme « totalement illégitime et irresponsable ».

Matteo Salvini ne s’est pas laissé intimider par cette nouvelle attaque des partisans de l’immigration-invasion. Il leur a répliqué vertement :

« Pour le président de l’Asgi, pour porter les immigrés du Diciotti en Albanie il faut leur consentement, autrement ce serait un ‘éloignement forcé’. Mais qu’est-ce à dire ? Ils disent qu’ils fuient la guerre et ils font les délicats concernant le lieu où aller ??? Nous frisons le délire ! »

Délire mais aussi renversement des valeurs. Voilà des clandestins qui débarquent illégalement en Europe mais à qui les gouvernements européens, pour être dans la légalité, devraient demander leur consentement pour les transférer dans tel ou tel pays ! Le monde à l’envers, les clandestins illégaux faisant en somme la loi… Et puis, puisque le président de l‘Asgi évoque leur consentement, ne faudrait-il pas d’abord demander leur consentement aux Italiens avant de leur imposer ces immigrés illégaux ? En votant aux dernières élections en faveur de La Ligue, les Italiens ont d’ailleurs donné leur réponse à tous ces humanitaristes mondialistes : c’est Non à l’immigration !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

54 % 18 490 € manquants

Il nous manque 18 490 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :