La deuxième banque allemande, Commerzbank, est en train de négocier avec les autorités américaines le versement d’une amende pouvant avoisiner les 500 millions de dollars pour solder une enquête sur de possibles violations d’embargos, selon le New York Times sur son site internet. La banque aurait effectué des transactions avec l’Iran et d’autres pays visés par des sanctions économiques par les États-Unis. Les pénalités seraient de l’ordre de 500 millions de dollars. Récemment, c’est BNP Paribas qui a dû payer une amende colossal de 8,97  milliards de dollars, infligée par les autorités américaines. La banque a même payé des pages de publicité dans la presse américaine pour exprimer ses regrets et assumer ses responsabilités. Selon La Tribune, d’autres banques seraient dans le collimateur des autorités américaines: la Société générale, le Crédit agricole, Deutsche Bank et UniCredit.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

close
Pour recevoir MPI gratuitement chaque semaine !

Les commentaires sont fermés

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !