louis-georges-tin

Louis-Georges Tin est une illustration complète du communautarisme.

Né en 1974, ce fils d’enseignants martiniquais est l’un des fondateurs de l’association Homonormalités, lobby LGBT à l’Ecole normale supérieure.

Militant homosexuel, il dirige en 2003 la rédaction d’un Dictionnaire de l’homophobie préfacé par Bertrand Delanoë.

L’année suivante, il lance une Journée mondiale contre l’homophobie.

A partir de 2008, il participe à la propagation en France de la théorie du genre avec Eric Fassin. 

inrocks-georges-tin-lobbyiste-gay

En mai 2013, il abandonne la présidence de l’International Day Against Homophobia pour se consacrer au CRAN, le Conseil représentatif des associations noires de France, calqué sur le CRIF.

Lors d’un débat télévisé, il vient d’annoncer son projet de coaliser les Noirs du monde !

« Au CRAN nous avons pensé qu’il fallait raisonner en termes internationaux. C’est pour cela que des membres du CRAN qui appartiennent à plusieurs cultures doivent s’inscrire dans le champ des échanges d’aujourd’hui. Nous avons un certain nombre de CRAN qui seront lancés tout au long de l’année, au Gabon, au Sénégal et dans d’autres pays. Nous sommes en train de travailler sur cette coalition des Noirs du monde. En Europe nous travaillons à une fédération des Noirs d’Europe qui sera lancée dans deux ou trois mois. Nous avons également été contactés par Jesse Jackson, qui nous avait reçus aux Etats-Unis, et qui nous a demandé d’être les représentants de son organisation (la Rainbow PUSH Coalition, ndlr) en France. Nous avons aussi le CRAN Réunion et nous allons lancer prochainement le CRAN Guadeloupe avec la question des réparations liées à l’esclavage, la question des congés bonifiés et des billets d’avion. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :