Les travailleurs américains de première ligne ont commencé à recevoir le vaccin contre le Covid dans le cadre de l’opération “Warp Speed”.
 
Or deux infirmiers qui avaient été vaccinés en Alaska avaient eu de sévères réactions allergiques quelques minutes après. Tous deux avaient été admis aux urgences et l’un d’entre eux avait même été transféré aux soins intensifs. 
 
De même, deux incidents survenus aux Royaume-Uni avaient incité le gouvernement à lancer une mise en garde pour déconseiller le vaccin aux femmes enceintes, aux enfants et aux personnes allergiques aux médicaments ou aux vaccins.
 
Hier soir, le personnel soignant du « CHI Memorial » de Chicago a lui aussi reçu le vaccin et environ 10 minutes plus tard, une infirmière s’évanouissait devant les caméras alors qu’elle était en train de relater son expérience. 
Elle n’avait pas plus tôt commencé sa phrase pour exprimer son enthousiasme pour le vaccin, qu’elle s’effondrait sur le sol comme une chiffe molle. 
 
Il faut espérer que c’est cela que les médias retiendront, non pas l’enthousiasme de circonstance. Une image est plus parlante qu’un millier de mots. 
 
Le site du CHI, quant à lui, a promptement retiré la vidéo gênante qui risquait d’en dissuader certains, ne montrant que les instants précédant l’évanouissement, qui était mentionné en vitesse, entre le fromage et le dessert.
 
La vidéo, qui a été sauvegardée par Spiro Skouras, journaliste à l’Activist Post, peut néanmoins être visionnée sur ce site.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :