Un jeune avocat et son père ont lancé une nouvelle initiative contre l’avortement appelée « Voiture pour la Vie ». Il s’agit d’une campagne contre le projet de loi en faveur de l’avortement qui se trouve actuellement en débat dans le Congrès.

Cette initiative consiste à coller sur les véhicules des particuliers des autos-collants contenant des messages courts, concrets et directs, tels que : « l’avortement est de la violence contre la femme ; Vie Oui, avortement Non ; Ne te salis pas les mains avec du sang ; l’avortement tue ».

Le jeune avocat, Henry Boys, est aussi le président de la Fondation « Soñando Chile » qui a pour mission celle de donner des outils à des jeunes très pauvres pour les encourager à travailler.

Selon Henry Boys, l’objectif de cette initiative est celle d’insister sur le fait que l’avortement représente véritablement de la violence contre les femmes. « Nous voulons protéger les femmes afin que l’on ne porte atteinte ni à leurs corps ni à leurs cœurs », a-t-il souligné.

Cette campagne va tenter de sensibiliser la population chilienne à tous les niveaux. Pour les adultes, c’est une manière d’insister sur le respect de la vie humaine, la responsabilité parentale, et l’amour à la vie. Pour les représentants politiques, c’est pour leur montrer vraiment que le peuple en a assez de cette culture de la mort qui s’installe de plus en plus dans le pays.

Ce jeune avocat, qui est un catholique pratiquant, a lancé un appel à tous les habitants pro-vie afin de s’unir dans cette nouvelle campagne en faveur des enfants à naître. « Nous devons montrer que nous n’avons pas peur d’avoir les vitres de nos voitures cassées, c’est pour la bonne cause et cela sauvera une vie humaine », a-t-il déclaré.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :