Une pièce à avoir au dossier du coronavirus, l’article du Point du 23 février 2017 sur le premier laboratoire P4 chinois, le P4 de Wuhan, fruit d’une étroite coopération franco-chinoise :

« Le premier laboratoire épidémiologique de haute sécurité P4 de Chine, qui abritera les souches les plus dangereuses des virus connus, en coopération avec la France, a franchi une nouvelle étape jeudi avec son accréditation par les autorités chinoises.

Situé près de Wuhan, dans le centre de la Chine, ce lieu ultrasensible, le premier de ce type dans le pays, a reçu sa certification lors d’une cérémonie en présence du Premier ministre Bernard Cazeneuve, en visite officielle en Chine.

Un laboratoire P4 de haute sécurité biologique héberge des germes extrêmement pathogènes. Les chercheurs y travaillent en confinement absolu, en dépression atmosphérique. Il existe moins d’une trentaine de laboratoires de ce type.

(…)

“Cette coopération s’accompagne évidemment de protocoles de sécurisation et de protection, pour faire en sorte que la gestion de ce laboratoire bénéficie à l’ensemble de la communauté internationale”, a encore dit Mme Touraine.

Une réponse feutrée à des critiques anciennes: lancé au début des années 2000 pour un accord signé en 2004, le projet de P4 –bien que supervisé par des chercheurs français– avait suscité des réticences en raison des craintes qu’il puisse aider les Chinois à fabriquer des armes bactériologiques. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :