profanation d'hosties

Le soi-disant artiste Abel Azcona dit avoir vendu pour 285.000 euros le montage blasphématoire de Pampelune intitulé “Amen”. « L’œuvre » se compose de deux photographies montrant le mot “pédérastie” composé avec des hosties consacrées profanées et un bol avec plusieurs des 242 hosties consacrées profanées que l’artiste affirme avoir collecté lors de différentes messes à Pampelune et à Madrid.

“Amen” fait partie de l’exposition « Desenterrados » présentée à Pampelune depuis novembre et qui a suscité une vive opposition de la part des catholiques espagnols scandalisés par cette profanation.

Des messes de réparation ont été célébrées dans la cathédrale et l’archevêque a condamné la «profanation» de l’Eucharistie et le «grave sacrilège”.

Les habitants de Pampelune continuent de prier tous les mardis à 18h devant la porte du lieu d’exposition, La Ville prévoit de maintenir l’exposition ouverte jusqu’au 17 janvier.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés