Venezuela – Le 28 juillet, cinq prêtres ont été frappés par la Garde nationale bolivarienne (GNB) dans La Vega de Ejido, dans l’archidiocèse de Maracaibo, où ils étaient présents pour célébrer les funérailles d’un jeune homme tué dans l’une des manifestations contre le gouvernement.

La Conférence épiscopale vénézuélienne s’en est plainte publiquement.

Les prêtres étaient présents à l’enterrement de Enderson Timotes Caldera, 23 ans, qui a été abattu le mercredi 26 juillet lors de manifestations antigouvernementales qui ont eu lieu à Timotes, dans l’Etat de Merida. Mais lors des funérailles, une nouvelle provocation a été commise par le gouvernement : des blindés ont fait leur apparition pour effrayer la population assistant à ces funérailles.

Les cinq prêtres ont décidé de s’interposer, faisant face aux blindés des forces gouvernementales afin d’éviter de nouveaux affrontements avec la population. Un acte courageux qui leur a valu des coups de la part de membres de la garde bolivarienne.

C’est dans ce climat de violence que se tiennent ce dimanche les élections convoquées par le gouvernement pour élire les 545 membres de l’Assemblée constituante, malgré le rejet par la grande majorité de la population.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Mots clefs ,
5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

32 % 27 445 € manquants

12555 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021
Compteur mis à jour le 03/12/2021

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :