Le tollé provoqué par l’annonce d’un concert du rappeur anti-français Black M lors des commémorations du centenaire de la Bataille de Verdun a été si important que la mairie de Verdun a décidé hier soir son annulation.

Cependant, loin de faire son mea culpa, le maire de Verdun se dresse en victime d’une cabale d’extrême droite. Dans le communiqué publié par la mairie de Verdun ce matin, on évoque « une polémique d’ampleur sans précédent a été orchestrée. Nous assistons à un déferlement de haine et de racisme. Nous sommes alertés par les services de l’État de risques forts de troubles à l’ordre public ».

Samuel Hazard, le maire de Verdun, craignait de sérieux incidents durant un tel concert provocateur. « Je pense que la polémique va retomber mais je ne peux pas prendre le risque », dit-il. Avant de se plaindre : « Je suis menacé physiquement par ces appels ».

« Finalement, j’ai été lâché », déclare encore le maire. « Sauf par le département de la Meuse qui m’a soutenu. » A la région, cette initiative odieuse conservait également le soutien de Philippe Mangin et de Philippe Richert. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

23 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Les vaccins en question

Le livre choc de la biologiste Pamela Acker et préfacé par l’ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste des ARN messagers Alexandra Henrion-CAUDE.

Ce livre a été un énorme succès outre Atlantique. Aidez-nous à la diffuser !!!

%d blogueurs aiment cette page :