OMS-logo-mpiomc-logo-mpi

La question mérite d’être posée lorsqu’on observe l’attitude irresponsable de l’OMS qui, tout en avouant que le virus Ebola est désormais hors contrôle, tente de décourager les pays de fermer leurs frontières. Samedi dernier, le gouvernement kenyan fermait ses frontières avec les pays ouest-africains touchés par l’épidémie. Kenya Airways a interrompu ses liaisons avec les pays concernés. Et voilà que l’OMS exhorte les gouvernements et les compagnies aériennes à ne pas suivre l’exemple du Kenya et des autres pays qui font déjà de même.

Gregory Hartl, porte-parole de l’OMS l’est-il aussi de l’OMC ? On s’étonne de l’entendre tenir un discours exhortant à ne pas prendre des mesures générales qui affecteraient les voyages et le commerce.  L’OMS a pour mission, du moins en théorie, d’œuvrer à limiter l’étendue de l’épidémie et non de nous faire part des préoccupations de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international.

L’Association médicale du Kenya, a fort heureusement d’autres priorités et n’a pas manqué de faire entendre sa voix pour obtenir que Kenya Airways suspende ses vols vers les quatre pays touchés par le virus Ebola «jusqu’à ce que les choses se stabilisent».

British Airways, Emirates Airlines, Arik Air et ASKY Airlines avaient déjà pris la même décision. Le Cameroun devrait faire de même dans les prochaines heures. Korean Air annonce également des mesures similaires.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :