1814-campagne-de-france

La campagne de France fut brève, à peine trois mois de combats et de batailles en terre française, et champenoise en particulier. Mais ses conséquences furent considérables aussi bien pour l’histoire européenne que pour celle des territoires ayant subi l’invasion. La campagne entraîna, en effet, la chute de l’Empire napoléonien et le retour éphémère des Bourbons sur le trône de France. Napoléon, que Clausewitz appelait le « dieu de la guerre », ne put contrarier l’avancée inexorable des alliés.

Le Premier Empire a fini deux fois. Contraint à l’abdication en 1814, exilé à l’île d’Elbe, Napoléon revient l’année suivante et doit abdiquer une seconde fois après Waterloo. De ces deux chutes de l’Empire, celle de 1814 a plus marqué l’Histoire de l’Europe que celle de la France. Avec elle finit la domination du Premier Empire sur le continent; avec elle commence le congrès de Vienne qui redessine la carte de l’Europe.

Cet ouvrage est le condensé des connaissances disponibles sur l’ensemble des aspects diplomatiques, militaires, politiques et économiques de la campagne de France. Les auteurs qui ont collaboré à la rédaction de ce livre examinent tous les impacts de cette campagne de France, même et y compris sa relation jusqu’à aujourd’hui dans la littérature et l’iconographie. Très complet, cette lecture fera le bonheur des passionnés d’histoire napoléonienne.

1814 – La campagne de France, ouvrage collectif sous la direction de Patrice Gueniffey et Pierre Branda, éditions Perrin, 380 pages, 24 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :