Cyril Nauth FN

Bras-de-fer à Mantes-la-ville dans les Yvelines, où le maire Front national, Cyril Nauth, veut récupérer les locaux de l’ancienne trésorerie, destinés par l’ancienne municipalité au culte musulman, pour y installer les locaux de la police municipale. Cette installation du culte musulman dans les locaux de la Trésorerie, en pleine Zone de Sécurité Prioritaire, explique probablement le succès du FN lors des dernières municipales…

C’est le troisième round devant la justice administrative pour le maire FN de Mantes-la-Ville (Yvelines) qui veut préempter un local, destiné par la précédente municipalité à devenir un lieu de culte musulman, afin d’ y installer sa police municipale: le tribunal de Versailles, saisi vendredi sur le fond, tranchera le 16 septembre.

Au cœur de la bataille judiciaire : l’ancienne trésorerie municipale, un local inoccupé d’au moins 500 m2. L’Association des musulmans de Mantes-sud (AMMS) a racheté ces locaux en octobre 2015 à la communauté d’agglomération de Mantes-en-Yvelines. La salle de prière accueillerait actuellement  300 fidèles.

A l’accusation de l’imam qui dénonçait “une discrimination caractérisée et permanente.» Cyril Nauth, le nouveau maire de la ville rétorquait: « Mensonge. Je ne mène pas un combat contre l’Islam, mais contre ce projet précis.» A la place, le maire ambitionne «d’offrir à la population un projet d’intérêt général, dans ce quartier en zone de sécurité prioritaire (ZSP)» : un poste de police municipale. 

Les Zones de Sécurité Prioritaires, voilà un concept nouveau qui était inconnu il y a quelques années encore, avant l’afflux des masses migratoires.

Le culte musulman détient également un autre lieu de culte dans la même ville, fréquenté par un millier de ses fidèles selon le chiffre donné par le président de l’association AMMS. 

Le lieu de culte a été installé par l’ancienne municipalité dans une zone de sécurité prioritaire, amplement occupée par des personnes issues de l’immigration musulmane… Un lieu, selon toute logique, où la police serait beaucoup mieux indiquée qu’une mosquée dans le contexte des attentats et agressions islamiques qui se multiplient en France. Mais le Conseil d’Etat en répondant au vœu des Frères musulmans par l’interdiction des lois anti-burkini sur les plages, a donné l’exemple de ce qui est prioritaire en matière de lois, entre la liberté des musulmans et la sécurité de l’ensemble de la population. Sur le plan judiciaire local, le Tribunal administratif a déjà donné deux fois raison à l’association musulmane de Mantes-la-Ville. Ceci étant l’appel des deux précédents verdicts.

Rappel: Eric Zemmour rappelle que le Conseil d’Etat avait aussi empêché de suspendre le regroupement familial et d’interdire les familles polygames

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

close
Pour recevoir MPI gratuitement chaque semaine !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !