Argentine-iglesia_basura

Argentine – Du 11 au 13 octobre, un groupe féministe pro-avortement et favorable à l’idéologie du genre, déjà connu pour avoir attaqué des bâtiments publics et religieux, tenait à  Salta sa « 29ème rencontre nationale des femmes». L’an dernier, dans la ville de San Juan, malgré le déploiement d’environ 600 officiers de police, ces viragos féministes, après avoir brûlé  sur la voie publique une image du pape François, s’étaient rendues en cortège vers la cathédrale, à moitié dénudées, dans une ambiance hystérique, et avaient insulté puis agressé les jeunes garçons catholiques qui formaient une chaîne humaine autour de l’entrée de la cathédrale pour empêcher sa profanation.

Deux ans avant, lors d’une réunion dans la ville de Bariloche, près de 2500 féministes avaient envahi la cathédrale de la ville, et avaient insulté, battu, jeté de la peinture blanche sur les catholiques qui la défendait.

argentine-nidieu-nipatron-nimari

Durant la semaine, des graffitis et des affiches ont souillé la ville et les murs des lieux de culte chrétiens avec pour slogan « Iglesia Basura » («Eglise, poubelle ») et « Ni Dieu, ni patron, ni mari ». Ces féministes prétendent organiser une société indépendante, auto-organisée, auto-financeé, pluraliste, démocratique,…. C’est tout le contraire, elles ne vivent que grâce aux subventions du gouvernement, tandis que leurs dirigeantes s’étaient installées durant ce congrès dans les meilleurs hôtels, réservés depuis des mois.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :