Les règles discriminatoires édictées par Blanquer, ministre de l’Education Nationale, et validées par le Conseil d’Etat imposent aux élèves du hors contrat de passer en présentiel toutes leurs 12 épreuves du bac alors que les élèves du public et du sous contrat n’en passeront que deux. Or les enfants scolarisés en hors contrat ont eu à subir comme tous les autres élèves de France, les confinements, restrictions, cours en distanciel, absentéisme de leurs professeurs testés positifs au covid.

Joséphine a 16 ans. Autiste, elle a été accueillie dans une école hors contrat qui lui a permis de mener à bien son parcours jusqu’en terminale. En avril, elle a écrit aux pouvoirs publics pour tenter de faire bouger les lignes sur les décisions iniques prises pour l’édition 2021 du baccalauréat. Elle lance un appel au président de la République pour qu’elle puisse passer son bac dans les mêmes conditions que les autres élèves, soit en contrôle continu avec deux épreuves en présentiel.

Francesca de Villasmundo 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

49 % 20 280 € manquants

Il nous manque 20 280 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :