Le monde arc-en-ciel continue son infiltration dans une Église conciliaire consentante…

En Italie, c’est par le truchement d’une exposition d’œuvres d’artistes contemporains sise dans l’église de la petite ville de Serravezza, en Toscane, qu’il impose au monde catholique ses contre-valeurs lgbt. La sculpture de l’artiste Emanuele Giannelli représentant un baiser entre invertis a été placée, par le sculpteur lui-même, sur un des autels de l’église. Elle en a été chassée après les protestations de certains fidèles et visiteurs et transférée dans le jardin paroissial.

Le curé du lieu, le père Hermes Luppi, a tenu à déclarer qu’il n’avait rien contre la présence de cette œuvre dans le lieu sacré :

« Pour moi, cette sculpture pouvait rester où elle était. L’Évangile nous montre une voie d’accueil et de tolérance. Et de fait personne ne s’était plaint à moi. »

Ce pauvre curé conciliaire a oublié que l’Évangile montre une voie de salut qui passe par le rejet du péché. Tout le contraire du discours du père Lupi dont l’accueil et la tolérance, ces sentiments hypocrites, ne sont en vérité qu’une soumission à l’esclavage du péché et au sexuellement correct.

Avec de tels prêtres les pauvres êtres humains pris dans la tourmente de la passion contre-nature n’auront jamais de possibilité de s’en sortir…

«Mais celui qui scandalisera un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on lui attachât au cou la meule qu’un âne tourne, et qu’on le précipitât au fond de la mer.

Malheur au monde à cause des scandales! Il est nécessaire qu’il arrive des scandales; mais malheur à l’homme par qui le scandale arrive!

Si ta main ou ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-les et jette-les loin de toi: il vaut mieux pour toi entrer dans la vie mutilé ou boiteux, que d’être jeté, ayant deux pieds ou deux mains, dans le feu éternel. » (Ev. selon st-Matt. 18, 6-9)

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Demandons au Coeur Immaculé de Marie de nous soutenir contre ces vents sataniques ….. et restons ferme dans nos propos de refuser ces outrages à la Face de Notre Seigneur. Je plains de tout mon coeur ce … (prêtre ?). Il faut que les bons soient ferme, car la mollesse des bons provoque automatiquement la colère de Dieu. Les châtiments vont arriver et sur ces têtes et sur les nations, et il nous faudra implorer la Miséricorde du très Saint Coeur de Jésus, par le Coeur Immaculé de Marie. Saint Joseph protecteur de l’Eglise priez sans cesse pour nous !

  2. Cadoudal says:

    avec l ‘intrus Dingoglio au sommet de l’ Eglise, tout pourrit très vite

    Vatican II installe Dionysos sur les autels.

  3. Daniel Daflon says:

    Cette “sculpture”, pseudo œuvre d’art, auraient due être projetée sur le parvis de l’église par les vrais chrétiens et fracassée sur le sol. Point final.

  4. Boutté says:

    Répugnant !