Dans différents pays d’Europe se développent des organisations sectaires de Noirs qui prônent un racisme anti-Blanc. En Belgique, un groupuscule qui se fait appeler la Black Liberation Army (en référence à l’organisation violente américaine éponyme issue des Black Panthers) annonce une réunion interdite aux Blancs !

La réunion en question, prévue pour la fin mars en Flandre, aura pour intervenant central un certain Olave Nduwanje, transgenre africain originaire du Burundi et vivant aux Pays-Bas.

L’étrange individu se définit notamment comme noir, vegan, trans femme non-binaire, queer féministe et neuro-atypique. Cet original tient un discours déjà connu en France sous couvert de prétendue « décolonisation ».

Dans ce cas-ci, comme cela avait déjà été observé en France, c’est l’occasion d’annoncer la couleur, si nous pouvons dire, et d’interdire l’entrée aux Blancs. Et même à tous les non-Noirs qui ne seraient pas parrainés par une personne noire. Les non-Noirs n’y seront admis que… s’ils viennent pour y servir les Noirs, cuisiner et nettoyer pour les Noirs !

L’attitude de ces extrémistes Noirs est pour le moins incohérente. Que l’on sache, personne ne les retient en Europe. Puisqu’ils font de leur identité noire un étendard, il serait logique qu’ils retournent sur la terre de leurs ancêtres et servent l’Afrique en Afrique…

Mais il n’est pas certain que le côté transgenre / queer / LGBT y soit très apprécié par les populations locales !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :