abdelkarim-arbib

Belgique – Abdelkarim Arbib, ex-conseiller provincial et de district de Berchem (Anvers) sous les couleurs du parti socialiste flamand,  est accusé d’avoir fait l’apologie du terrorisme  sur les réseaux sociaux.

La direction du Parti socialiste en a informé la police.

Depuis le mois d’octobre, Abdelkarim Arbib avait démissionné de ses fonctions politiques parce qu’il ne pouvait pas combiner ses études avec la politique. Dans le même temps, ses opinions exprimées sur les réseaux sociaux s’étaient radicalisées.

Vendredi dernier, d’ex-colistiers d’Abdelkarim Arbib avaient transmis des captures d’écran Twitter et Facebook concernant les messages laissés par Abdelkarim Arbib après les attentats commis en France.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Tiens, personne ne le compare à Dieudonné ? 🙂

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

11 % 31.170 € manquants

3830 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.170 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !