Salah Abdeslam Paris Molenbeek terroriste islamiste

Le nouveau bilan provisoire des attentats de Paris est de 132 morts  en comptant les 3 blessés qui sont décédés dimanche à l’hôpital. Plusieurs opérations antiterroristes ont eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi : à Bobigny, en Seine-Saint-Denis dans la famille de Samy Amimour, -le quatrième kamikase du Bataclan- , à Toulouse, à Jeumont dans le Nord-Pas-de-Calais, vers lyon et à Grenoble. Sept terroristes ont été identifiés : ils sont tous « Français » et avaient tous été fichés « S » par la DGSI ! 

Les services de renseignement, sans doute en raison des sous-effectifs, ont accusé de lourds dysfonctionnements, notamment concernant  Salah Abdeslam qui a été contrôlé suite aux attentats mais non identifié comme terroriste, parce que l’information n’avait pas été répercutée à la gendarmerie. De son côté la  DGSI n’avait pas pris la mesure criminelle  d’Ismaël Omar Mostefaï qui fréquentait la mosquée salafiste de Lucé près de Chartres.

L’artificier qui a confectionné les gilets d’explosifs ne pouvait que se trouver en région parisienne, selon les spécialistes, en raison de l’instabilité des systèmes pyrotechniques intransportables sur une longue distance. Dans leur délire meurtrier les trois terroristes du Stade de France avaient ajouté aux bombes des boulons, qui n’ont heureusement atteint qu’eux-mêmes. 

Le Franco-Belge de 27 ans, Abdelhamid Abaaoud alias Abou Omar Soussi (Photo ci-contre), vivant à Molenbeek semble avoir été l’organisateur du complot islamique. 

Ce matin, une intervention de la police belge a lieu à Molenbeek-Saint-Jean. 

La vidéo ci-dessous est parue dans Paris Match en novembre 2014. On y voit le chef du commando parisien, Abdelhamid Abaaoud alias Abou Omar Soussi (Photo ci-contre). Ce boucher islamique avait fait l’objet d’un long reportage de FranceTVInfo si j’ai bonne mémoire, qui était abondamment passé sur les chaines de télévision, mais que je ne retrouve plus. Dans ce reportage le barbare avait le visage flouté sans doute pour préserver son identité… A l’époque l’Etat islamique venait d’être créé, ses membres étaient beaucoup plus vulnérables, il fallait donc préserver leur anonymat… Je ne retrouve plus ce reportage. Comme ici, cette ordure traînait derrière son véhicule des cadavres sans tête pour aller les enterrer dans le désert.

Cette vidéo parue sur  le site de Paris Match était commentée par un membre du groupe Abou Shaheed de l’EI auquel appartenait Abdelhamid Abaaoud alias Abou Omar Soussi, que l’on aperçoit sur la vidéo. Lors du tournage de ce reportage, il était bien vu par le pouvoir socialiste que des djihadistes partent de France pour faire la guerre à Bachar el Assad en Syrie. Des reportages qui démontrent certaines sympathies qui expliquent l’expansion extraordinaire du Califat.

Liste non-exhaustive des islamistes identifiés, auteurs ou complices, des attentats dans Paris et au Stade de France :

Les « Français » tous fichés :
– Bilal Hadfi, 20 ans, il s’est fait sauter devant le Stade de France, il résidait à Molenbeek près de Bruxelles, comme son chef opérationel, Omar Soussi.

– Ismaël Omar Mostefaï, 29 ans, s’est fait sauter dans le Bataclan. Sa fiche S venait d’être renouvelée, sans avoir au passage éveillée de soupçons particuliers…

– Ibrahim Abdeslam, 31 ans, s’est fait sauter boulevard Voltaire dans un café. Il était patron d’un bar à Molenbeek qui a été fermé en août pour trafic de drogue. Encore Molenbeek comme Omar Soussi.

– Salah Abdeslam, 26 ans, il a loué la Polo noire retrouvée devant le Bataclan. Contrôlé par la gendarmerie dans la nuit du 13 au 14 novembre, il a pu s’enfuir parce que “l’information le concernant n’avait pas été remontée correctement par les services ».

– Mohamed Abdeslam, a été interpellé en Belgique, il aurait été un collaborateur de l’ancien bourgmestre socialiste Philippe Moureaux.

– Samy Amimour, kamikase au Bataclan, originaire de Drancy (93), est né en 1987, il habitait lui aussi à Bobigny en Seine-Saint-Denis. Mis en examen en 2012 pour association de malfaiteurs liés à une entreprise terroriste et placé sous contrôle judiciaire, il ne s’était pas soumis à son contrôle judiciaire, de ce fait il était sous le coup d’un mandat d’arrêt depuis 2013… C’est beau la Justice sous Mme Taubira! 

Les étrangers :
– Abbdulakbak B.  Syrien né en 1990 “réfugié” enregistré sur l’île grecque de Leros le 3 octobre, parmi le flot des clandestins.
– Ahmed al-Muhammad, né en septembre 1990 en Syrie, même topo que le précédent ou inversement.

Selon Le Parisien, lors de la tuerie du Bataclan, les terroristes ont sélectionné leurs proies au faciès : « Les tueurs sont impitoyables. Ils ont pourtant épargné [le témoin, ndlr] un jeune majeur ‘typé’, comme le décrit une amie, dont la peau mate le fait souvent passer pour un jeune d’origine maghrébine. ‘Ils l’ont visé, puis se sont repris, explique cette proche. Ils lui ont dit : Toi, t’es des nôtres !, et ils ont tiré sur un autre jeune à ses côtés’. »

Emilie Defresne

emiliedefresne@medias-presse.info

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

18 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :