Deux œuvres contemporaines de l’artiste finlandais Jani Leilonen, actuellement exposées au musée d’art de Haïfa, au nord d’Israël ont suscité la juste colère des chrétiens du pays : “McJesus”, création décadente représentant Ronald Mcdonald’s, la figure de la célèbre enseigne américaine de fast-food, crucifié ; et une figurine représentant Jésus sous la forme d’une poupée Ken crucifiée et souriante.

Afin d’exiger le retrait de ces œuvres blasphématoires les chrétiens se sont rassemblés vendredi 11 janvier 2019 devant l’établissement. Les responsables chrétiens ont saisi quant à eux la justice afin d’obtenir la suppression des œuvres de l’exposition.

Nous ne sommes pas en Europe, nous sommes en Israël”, a rappelé Wadie Abou Nassar, porte-parole de groupes chrétiens de Terre Sainte, jugeant une telle image blasphématoire. Selon lui, 130.000 à 140.000 chrétiens vivent en Israël, membres de la minorité arabe qui représente presque 20% des plus de huit millions d’Israéliens. 

Après plusieurs rencontres avec ces représentants, le musée a simplement décidé d’installer des panneaux à l’entrée de l’exposition signalant des “contenus offensants”, a précisé à l’AFP lundi 14 janvier 2019 une porte-parole du musée.  

On image le scandale planétaire si un musée européen s’était amusé à exposer des œuvres prenant pour cible des symboles juifs… c’est la mort pour pendaison que l’artiste aurait risqué, c’est la mort sociale et artistique qu’il aurait gagné !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

4 commentaires

  1. Cadoudal says:

    blasphèmes et sacrilèges font partie intégrante de la Révolution , de la modernité “laïque”;
    ,
    toujours dirigées contre le règne du Sacré Cœur et voulant profaner la gloire qui lui est due.

  2. Les sionistes ne sont pas nos amis.

  3. balaninu says:

    Depuis plus de 2000 ans Notre Jésus, est journellement re crucifié, re blasphémé, re re re re…..

    Profitez-en ! Mais le jour où Dieu dira “cela suffit” ! il sera trop tard !

    Pardon, pardon pour tous ces blasphèmes. Que nous faudra-t-il faire pour essuyer les larmes de Jésus ? et de sa Très Sainte Mère ? Rosaires, prières jeûnes sacrifices et la Sainte Messe !

  4. Brassart says:

    Comment peut-on se moquer d’un homme qui a été injustement condamné et à ce point supplicié ? Dans la façon de voir moderne, les victimes sont des imbéciles qui n’ont pas su prévenir les problèmes ! Savent-ils ceux là s’ils ne se trouveront pas un jour eux-même en situation de faiblesse ? La ruine, la maladie , la division, ça n’arrive pas qu’aux autres .
    Petra