Les Colombiennes Manuela Gomez et Luisa Gomez en contracté un de ces faux « mariages » pour invertis et ensuite, grâce à la fécondation artificielle hétérologue, ont eu un enfant. Sur le certificat de naissance elles apparaissent ensemble comme « mères » et veulent que cela soit de même pour le certificat de baptême. Car en nos temps d’apostasie post-concile et de révolution anthropocentrique, le sacrilège et le blasphème sont monnaie courante !

Les deux dames ont ainsi fait le tour d’une dizaine de paroisses, ont essuyé refus sur refus jusqu’au moment où elles sont tombées sur un prêtre complaisant. Manuela raconte :

« Nous ne pouvions y croire mais c’était réel. Quand j’ai demandé au prêtre son opinion sur ma famille, il a dit que nous étions les bienvenues et que nous serions respectées comme famille, chose très importante pour nous. »

Le plus stupéfiant de l’affaire, c’est le placet donné par la curie archidiocésaine de Medelin à cette violation des normes canoniques. Ce qui était impensable il y a encore peu de temps est aujourd’hui dramatiquement possible…

Ainsi vogue l’Église conciliaire, d’apostasie en apostasie, d’hérésie en hérésie, pour atteindre le summum : la négation pure et simple, par une singerie diabolique de la famille naturelle, de la Création divine !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Les pannes ca arrive aux mecaniques mal concues ,ou plutot realisees avec des materiaux deficients ,,une religion bien concue ,bien entretenue et fidele aux plans n est pas affligee de tares comme une reno ,,,En suivant strictement les preceptes de la Torah ,ce genre de pitrerie n aurait pas cour ,,,On juge un arbre a ses fruits ,,,Jesus a bien dit qu il etait venu accomplir la Torah ,pas l effacer ,,,

  2. François zéro confond le Petit Livre Rouge avec la Bible… Un mauvais arbre ne peut donner que les mauvais fruits.