dabiq-6

Le numéro 6 du magazine Dabiq, revue anglophone officielle de l’Etat Islamique, vient d’être diffusé depuis hier soir sur les réseaux sociaux. L’État islamique y salue le travail d’Haron Monis, auteur de le prise d’otages de Sydney, ainsi que l’attentat commis par Bilal Nzohabonayo à Joué-les-Tours, et appelle les musulmans à copier ces “raids audacieux”.

Le magazine djihadiste Dabiq est allé jusqu’à suggérer que les otages tués à Sidney – Tori Johnson et Katrina Dawson – ont été punis comme des «mécréants».

Le magazine publie une promesse menaçante inquiétante : plusieurs attaques terroristes seront prochainement lancées, affirme le magazine Dabiq – inspirées par Monis et les autres loups solitaires déjà passés à l’acte.

“D’autres vont suivre les exemples donnés par Sheikh Haron Monis et Numan Haider en Australie, Martin Couture-Rouleau et Michael Zehaf-Bibeau au Canada, Zale Thompson en Amérique, et Bilal Nzohabonayo en France, et tout ce que l’Occident sera en mesure de faire, c’est d’attendre impatiemment le prochain attentat et de délivrer ensuite les mêmes déclarations aux clichés usés”.

“Les musulmans continuent de défier la machine de guerre kafir, attaquant les croisés dans leurs propres rues et menant la guerre sur leur propre sol.”

Dabiq se réjouit: “Ce mois-ci, une attaque a été menée à Sydney par Sheikh Haron Monis, un musulman qui a décidé de rejoindre les Moujahidines de l’État islamique dans leur guerre contre la coalition des croisés”.

“Il ne l’a pas fait en entreprenant le voyage sur les terres du Califat et en combattant côte à côte avec ses frères, mais plutôt, en agissant seul et frappant les kaffir [non-croyants] où il saurait leur faire le plus de mal – sur leur propres terres et dans leurs rues mêmes où ils marchent en se croyant en sécurité”.

“Il n’a pas fallu beaucoup; il s’est emparé d’un fusil d’assaut et d’un café en prenant chacun à l’intérieur en otage. Pourtant, ce faisant, il a incité la panique de masse, a suscité la terreur à la nation entière, et a déclenché une évacuation de certaines parties du quartier central des affaires de Sydney. Les bénédictions dans ses efforts étaient évidentes dès le début “.

Le magazine djihadiste ajoute : “Après une longue impasse, notre frère Haron Monis a été tué. Son raid audacieux s’est terminé par deux otages kafir morts, et quatre autres blessés, dont un officier de police. Ainsi, il a ajouté son nom à la liste des musulmans qui ont répondu à l’appel du Califat de frapper ceux qui mènent la guerre contre l’Etat islamique où qu’ils soient… “

dabiq-6-2

Le magazine djihadiste a également publié ce qui est présenté comme une interview du pilote jordanien capturé la semaine dernière dans le nord de la Syrie.

Dans ses déclarations présumées à Dabiq, le Lieutenant Muadh al-Kasasbeh raconte que son F-16 a été abattu mercredi par un missile à tête chercheuse thermique près de Raqqa, la capitale du groupe Etat islamique.

Il dit qu’il s’est éjecté de l’avion et a atterri dans l’Euphrate, où il a été fait prisonnier par des combattants islamiques.

Le jeune pilote jordanien aurait dit à son interlocuteur qu’il faisait partie d’un raid aérien qui comprenait aussi des F-15 saoudiens et des F-16 marocains.

“Savez-vous ce que l’État islamique fera de vous?”, est-il demandé au pilote jordanien.

“Oui … Ils vont me tuer …”

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :