Le préfet de Haute-Savoie vient de signer un arrêté interdisant à partir du 1er janvier 2022 « toute utilisation de chauffage à bois à foyer ouvert, y compris en appoint ou en agrément » dans les 41 communes de la cluse de l’Arve, présentée comme « la plus polluée de France ».

En clair, il sera interdit de faire un feu de bois dans sa cheminée : plus de châtaignes grillées, de bons moments conviviaux au coin du foyer, de veillées amicales et familiales, finis le plaisir de lire au coin du feu, les yeux éblouis des enfants devant les flammes claires dansantes et chantantes dans l’âtre, finie la cheminée, cette âme de la maison !

Une nouvelle mesure liberticide qui est avant tout une manière de porter atteinte à l’âme et à la culture de la France, et à un lien social qui ne cesse de se désagréger en cet hexagone  post-moderne, écolo-grétiniste, et multi-ethnique.

On aimerait que ces préfets de la République si prompts à interdire ces vieilles traditions françaises, la cheminée est apparue en France dès le XIe siècle, s’appliquassent plutôt à interdire fermement sur notre sol la pratique de coutumes totalement étrangères à la France, et bien plus dangereuses, tels l’abattage halal ou le port du voile islamique.

« Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée… » 

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

17 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :