Ignace - Vers une troisième dose
Ignace – Vers une troisième dose

Riposte Catholique signale une ahurissante tribune du prêtre diocésain Don Angelo Riva, dans la semaine du diocèse de Côme en Italie, au sujet des non-vaccinés.

« Les absoudre en confession ? Oui, mais rappelez-lui que la vaccination est une obligation morale. Ils m’ont demandé ce que je dirais à un NoVax qui vient se confesser sans intention de se faire vacciner. Bien sûr, je ne pouvais pas lui refuser l’absolution. Mais je l’inviterais à reconsidérer sérieusement son choix : se faire vacciner est une obligation morale […] le moment est venu aujourd’hui de faire le point, et de dire clairement que ne pas se faire vacciner est un grave péché social d’omission« .

Pour ce prêtre, le non-vacciné, voilà l’ennemi car il « favorise indirectement la circulation [du virus], et donc la propagation des variants et des mutations […] ; il tombe malade plus facilement et plus gravement, finissant ainsi par mettre sous pression les hôpitaux […] ; ça engorge les pharmacies pour se procurer un certificat (afin de pouvoir travailler ou voyager), ce qui complique la tâche de ceux qui en ont le plus besoin« .

Quelqu’un rappelle à cet ecclésiastique visiblement complètement piqué que Jésus, lui, n’était pas vacciné ? Les apôtres non plus d’ailleurs.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :