Sanctoral 

Saint Nicolas de Tolentino, Confesseur

Nicolas, dit de Tolentino, à cause de son long séjour dans cette localité, naquit à Saint-Ange, ville de la Marche d’Ancône, de parents recommandables par leur piété. Ceux-ci, dans un voyage qu’ils avaient fait à Bari, pour accomplir un vœu en vue d’obtenir des enfants, avaient reçu de saint Nicolas l’assurance qu’il leur naîtrait un fils ; et ce fils leur ayant été accordé, ils lui imposèrent le nom du Saint. Dès l’âge le plus tendre, l’enfant donna l’exemple de vertus nombreuses, et surtout d’abstinence, car à peine âgé de sept ans, à l’imitation du bienheureux Nicolas lui-même, il commença à jeûner plusieurs fois la semaine, coutume qu’il conserva dans la suite, en se contentant de pain et d’eau.  N’étant encore qu’adolescent, il s’enrôla dans la milice ecclésiastique et fut pourvu d’un canonicat. Un jour qu’il assistait au sermon qu’un prédicateur de l’Ordre des Ermites de saint Augustin faisait sur le mépris du monde, il en fut touché, et sur-le-champ il entra dans cet Ordre. Il y observa les préceptes de la vie religieuse dans leur plus rigoureuse exactitude, portant des habits grossiers, domptant son corps par des disciplines et des chaînes de fer, s’abstenant de viande et presque de toute nourriture, pratiquant dans un degré éminent la charité, l’humilité, la pénitence et toutes les vertus.  Bien que Satan le fatiguât de ses ruses jusqu’à le frapper, l’assiduité de son application à la prière ne connut pas de défaillance. Toutes les nuits, durant les six derniers mois de son existence, il entendit des concerts angéliques dont la suavité lui faisait pressentir les joies du paradis et l’amenait à répéter fréquemment ces paroles de l’Apôtre : « Il me tarde de mourir pour être réuni au Christ. » Il prédit à ses frères le jour de sa mort, qui fut le quatre des ides de septembre. Des miracles nombreux, même après sa mort, rendirent son nom illustre. Ces miracles ayant été judiciairement et régulièrement constatés, le Pape Eugène IV le plaça au nombre des Saints.

Martyrologe

A Tolentino, dans les Marches, la mise au tombeau de saint Nicolas confesseur, de l’Ordre des Ermites de saint Augustin.

En Afrique, l’anniversaire des saints évêques Némésien, Félix, Lucius, un autre Félix, Littée, Polyane, Victor, Jadère, Datif et de quelques autres. Sous Valérien et Gallien, au début de la persécution et dès leur première et courageuse confession du Christ, ils furent violemment frappés à coups de bâton, puis mis aux fers et condamnés aux mines, où ils achevèrent le cours de leur glorieuse confession.

A Liége, en Belgique, saint Théodard, évêque et martyr, qui donna sa vie pour son troupeau, et fut, après sa mort, célèbre par ses miracles.

En Chalcédoine, les saints martyrs Sosthène et Victor. Durant la persécution de Dioclétien, sous Prisque, proconsul d’Asie, ils furent chargés de chaines, exposés aux bêtes, puis condamnés à être brûlés; s’étant alors donné le baiser de paix, ils se mirent en prière et rendirent l’esprit.

De plus, les saints martyrs Apelle, Luc et Clément.

En Bithynie, les saintes vierges et sœurs Ménodore, Métrodore, et Nymphodore. Sous l’empereur Maximien et le préfet Fronton, couronnées du martyre pour leur courageux attachement à la foi du Christ, elles parvinrent à la gloire.

A Compostelle, saint Pierre évêque, célèbre par ses vertus et ses miracles.

Dans la cité d’Albi, en France, saint Salve, évêque et confesseur.

A Novare, saint Agape évêque.

A Constantinople, l’impératrice sainte Pulchérie, vierge, illustre par sa piété et son attachement à la religion.

A Naples, en Campanie, sainte Candide la Jeune, célèbre par ses miracles.

L’email a bien été copié

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

%d blogueurs aiment cette page :